Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info Formule 2

Formule 2 - Bahreïn, Course 2 : Incroyable première victoire pour Leclerc !

Stratégie payante pour le Monégasque


16 avril 2017 - 14h06, par Camille Komaël 

Comme hier, le soleil est au rendez-vous pour cette course sprint. Huitième hier, Matsushita doit s’élancer en pole aujourd’hui : malheureusement pour le Japonais, sa ART connait des soucis techniques lors de la mise en grille et il est obligé de s’élancer depuis la voie des stands. La première place sur la grille de départ est donc vacante.

Depuis la troisième place sur la grille, Albon semble mieux réussir son départ que Ghiotto, deuxième, mais l’Italien réussit à conserver l’avantage au premier virage. Derrière, c’est très serré, beaucoup de voitures sont au coude à coude, et Norman Nato en fait les frais : il est touché par Rowland à l’arrière et doit abandonner. La voiture de sécurité est déployée pour dégager la Arden du Français. Victime d’une crevaison, Sette Camara rentre aux stands changer de pneus.

Au re-start, Albon attaque Ghiotto mais bloque ses roues : Leclerc en profite pour se placer côte à côte avec Albon et le Monégasque passe par l’extérieur. Un peu plus loin dans le tour, Albon se fait surprendre par Rowland et perd encore une place. Juste derrière eux, Markelov a adopté une stratégie différente et est le seul pilote en pneus tendres : le Russe dépasse Albon le tour suivant. Le Thaïlandais se fait dépasser de tous les côtés et King et Fuoco le doublent coup sur coup.

Devant eux, Markelov dépasse Rowland au septième tour pour la troisième place. Rappelons que le Russe est le seul pilote en pneus tendres, et il est logiquement le plus rapide en piste. A l’entame du neuvième tour, Ghiotto se décale pour empêcher Leclerc de le dépasser par l’intérieur, mais le Monégasque est plus rapide et passe par l’extérieur. Au dixième tour, Markelov s’arrête aux stands pour passer des pneus mediums neufs. Le pilote Russian Time ressort 16ème.

Boschung abandonne au onzième tour pendant que King et Fuoco nous offrent une belle bataille pour la quatrième place. Devant, Leclerc creuse maintenant l’écart sur Ghiotto, qui est sous la menace de Rowland. Le Britannique passe d’ailleurs l’Italien au treizième tour. Fuoco tente ensuite de doubler son compatriote Ghiotto, mais le pilote Russian Time reprend l’avantage.

PREMA avait proposé à la radio il y a quelques tours à Leclerc de passer au plan B et le Monégasque avait été d’accord. C’est pourquoi le leader s’arrête changer de pneus alors qu’il reste huit tours et qu’il menait de plus de sept secondes ! Le Monégasque rejoint la piste juste devant Markelov. Du coup, on retrouve Rowland en tête de la course, et Fuoco prend la deuxième place à Ghiotto au seizième tour. Au milieu du peloton, le débutant Deletraz fait la connaissance de Canamasas et se plaint de l’attitude de l’Espagnol en piste.

Avec ses pneus tendres frais, Leclerc entame sa remontée et double trois concurrents en cinq virages. Devant, son coéquipier chez PREMA, Fuoco, semble en difficultés et se fait doubler par Ghiotto, puis par King et Latifi. A peine Fuoco s’est-il fait doubler par le Canadien qu’il voit son coéquipier dans ses rétroviseurs ! Charles Leclerc et ses pneus tendres sont en train de remonter tout le peloton, le pilote PREMA est quatre secondes au tour plus rapide que les autres !

Il reste à présent trois tours et Leclerc continue sa remontée : en doublant Latifi et King, le Monégasque s’assure de la troisième place, mais il en compte pas en rester là. Juste devant Leclerc, Ghiotto prend la tête au premier virage face à Rowland. On entre dans le dernier tour et Leclerc prend la deuxième place à Rowland.

Ghiotto bloque ses roues et Leclerc réussit à le passer dans le dernier tour ! C’est incroyable, c’est la première fois qu’un pilote va remporter la course sprint sur une stratégie avec un arrêt aux stands ! Charles Leclerc remporte la course après cette somptueuse remontée, devant Ghiotto et Rowland. Latifi est quatrième devant King, De Vries et Albon. Enfin, Markelov, qui a lui aussi effectué un arrêt mais n’avait pas passé les pneus dans le même ordre que Leclerc (tendres puis mediums pour le Russe) prend le dernier point en huitième position.

Le classement de la course :

1. Charles Leclerc - PREMA Racing
2. Luca Ghiotto - RUSSIAN TIME
3. Oliver Rowland - DAMS
4. Nicholas Latifi - DAMS
5. Jordan King - MP Motorsport
6. Nyck De Vries - Rapax
7. Alex Albon - ART Grand Prix
8. Artem Markelov - RUSSIAN TIME
9. Johnny Cecotto - Rapax
10. Antonio Fuoco - PREMA Racing
11. Sergio Canamasas - Trident
12. Louis Delétraz - Racing Engineering
13. Gustav Malja - Racing Engineering
14. Nobuharu Matsushita - ART Grand Prix
15. Stefano Coletti - Campos Racing
16. Nabil Jeffri - Trident
17. Sean Gelael - Pertamina Arden
18. Sergio Sette Camara - MP Motorsport

Abandons / non classés :
Ralph Boschung - Campos Racing
Norman Nato - Pertamina Arden


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Bahreïn, Course 1 : Markelov remporte la 1ère course de la saison
Info suivante : Barcelone, Libres : Leclerc le plus rapide devant Albon
GP2
Photos - Formule 2 Italie (Monza) - 31/08-03/09
Photos - Formule 2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 24-27/08
Photos - Formule 2 Hongrie (Hungaroring) - 27-30/07
Photos - Formule 2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 13-16/07
Photos - Formule 2 Autriche (Red Bull Ring) - 06-09/07
Photos - Formule 2 Azerbaidjan (Bakou) - 22-25/06
Photos - Formule 2 Monaco - 25-27/05
Photos - Formule 2 Espagne (Barcelone) - 11-14/05
Photos - Formule 2 Bahrein (Sakhir) - 13-16/04
Photos - Essais Formule 2 à Barcelone - 13-15/03
GP2

F1


Miniboutik





F1
F1