Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info Endurance

Endurance - Bastien Brière : So24 ! se met en place petit à petit

Un équipage sarthois aux 24 Heures du Mans


25 mai 2013 - 08h12

Le programme du Team So24 ! poursuit sa route, l’objectif étant à terme de faire rouler un équipage sarthois aux 24 Heures du Mans. La première pierre à l’édifice a été posée en 2012 avec la participation de Bastien Brière dans le baquet de la ORECA 03 du Boutsen Ginion Racing. Le mois prochain, c’est Thomas Dagoneau qui devrait relever le défi, le tandem roulant ensemble en European Le Mans Series au sein du team d’Olivier Lainé. Le Team So24 ! fait son possible pour rameuter les foules avant la mi-juin et de récolter un maximum de fonds. Il est possible de pouvoir mettre sa photo sur l’aileron de requin de la ORECA 03 de l’équipe belge.

« So24 ! se met en place petit à petit » nous explique le Manceau Bastien Brière. « Nous avons les acquis de 2012, ce qui fait que nous ne partons pas de zéro. Il faut faire encore mieux et cela demande beaucoup de travail. Nos partenaires ont été satisfaits de notre prestation en 2012, si bien qu’ils renouvèlent tous le bail cette année. On a énormément travaillé durant l’hiver. Cependant, Thomas et moi ne pourrons pas rouler tous les deux pour une question de budget. Nous allons donc repartir avec un seul pilote. Nous avons le soutien du Conseil Général de la Sarthe. On pousse au maximum pour aller au bout de l’aventure et mettre trois pilotes sarthois dans le même baquet. L’objectif initial était d’en mettre un en 2012, deux en 2013 et trois en 2014. Nous pouvons compter sur la confiance de nos partenaires et du Boutsen Ginion Racing. »

Outre son programme ELMS, Bastien Brière est prêt à relever d’autres challenges : « Pour le moment, rien n’est prévu en complément mais je cherche aussi bien du côté du prototype que du GT. J’ai roulé durant une saison avec Hexis Racing en 2007 avec une 4ème place en Championnat de France GT. J’ai débuté par la monoplace avant de passer en prototype puis en GT. »

Le week-end dernier, Bastien Brière et Thomas Dagoneau était en piste à Imola pour la deuxième manche de l’European Le Mans Series avec une 7ème place de catégorie à l’arrivée. Bastien Brière dresse le bilan : « J’ai découvert un nouveau circuit qui m’a bien plu. J’ai pris un bon départ en faisant le maximum pour rester au contact, ce qui n’a pas été évident. Il a fallu gérer le trafic en perdant le moins de temps possible dans les dépassements. »

Rookie à Silverstone, Thomas Dagoneau n’avait que peu roulé suite aux conditions météorologiques désastreuses. Imola était donc son premier vrai meeting au volant d’une LMP2. Le jeune pilote n’a pas commis de faute, étant à la fois en mode découverte mais aussi prudence. C’est d’ailleurs ce qui a plaidé en sa faveur pour être titularisé pour les 24 Heures du Mans aux côtés de Matt Downs et Rodin Younessi. Thomas Dagoneau a beaucoup appris à Imola : « J’ai régulièrement progressé durant mon relais pour terminer très proche des meilleurs temps réalisés par la voiture en course. En découvrant simultanément le circuit et la voiture, ayant peu roulé à Silvertone à cause du drapeau rouge en course au bout de 2 tours, je pense que je ne pouvais pas faire mieux. Je tiens à saluer toute l’équipe des mécanos qui nous ont préparé une voiture vraiment au top dans laquelle je me sentais totalement en confiance. En ce qui concerne le circuit, j’ai découvert un tracé vraiment agréable sur lequel j’ai pris énormément de plaisir ; nous devions être néanmoins très vigilants dans le trafic avec une piste beaucoup plus étroite à certains endroits. Je suis maintenant pressé de piloter chez moi, au Mans, durant les pré-tests des 24 Heures du Mans le 9 juin prochain, sur un circuit que je connais par cœur ! » C’est donc sur ses terres qu’il prendra part à la Journée Test des 24 Heures du Mans avec comme mission de se qualifier.

La 7ème place en Italie a de quoi le satisfaire : « John (Hartshorne) et moi découvrons la LMP2 cette année : nous étions tous les 2 en LMPC l’année dernière. Nous découvrions aussi pour la première fois les 2 premiers circuits de la saison, sans avoir fait beaucoup de roulage hors championnat. Nous considérons que la voiture est donc largement à sa place dans ce championnat, et au-delà de nos espérances ! »

Propos recueillis par Laurent Mercier



Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : La BOP (GTE) revue avant les 24 Heures du Mans
Info suivante : Nicolas Marroc : Le Mans me fait toujours rêver
Endurance
Photos - 6 Heures de Spa-Francorchamps 2013
Photos - 6 Heures de Silverstone 2013
Photos - Essais officiels 2013 au Castellet
Photos - 6 Heures de Shanghai 2012
Photos - 6 Heures de Fuji 2012
Photos - 6 Heures de Sakhir 2012
Photos - 6 Heures d’Interlagos 2012
Photos - 6 Heures de Silverstone 2012
Photos - 24 heures du Mans 2012 - La course
Photos - 24 heures du Mans 2012 - Warm-up
Endurance

Endurance
Endurance

L'Endurance en partenariat avec :
Endurance-Info.com

F1


Miniboutik





Endurance
Endurance