Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Brundle : McLaren ne peut pas laisser tomber Honda

C’est Honda qui doit faire le premier pas

18 mars 2017 - 11h29, par Alexandre Combralier 

Ancien pilote McLaren et consultant pour Sky F1, Martin Brundle est l’un des mieux placés du paddock pour évaluer la crise en cours entre l’écurie anglaise et Honda. On sait que Woking évalue sérieusement ses options et pourrait décider d’abandonner le motoriste japonais pour revenir à une propulsion Mercedes, si la situation n’évolue pas favorablement. Cependant Martin Brundle insiste sur un point précis : McLaren est davantage prisonnier que Honda…

« Ils ne peuvent abandonner Honda, à moins que Honda ne se retire et laisse un gros chèque à McLaren, comme ils l’ont fait avec Brawn. Mais ils sont largement intégrés financièrement et techniquement à McLaren. »

Le choix de quitter Honda ne serait néanmoins pas sans conséquences financières pour McLaren. Ce partenariat rapporte 100 millions de dollars par an à l’écurie, et Honda paierait même la moitié des salaires des pilotes.

Voici pour l’aspect financier. Quant à l’aspect sportif… Martin Brundle pense-t-il que Honda peut redresser la barre sur le plan de la fiabilité comme de la performance ?

« J’ai l’impression que ce ne sera pas facile de régler cela. Les premières courses pourraient être un peu douloureuses avant que les problèmes ne soient réglés. Je ne vois rien d’autre dans l’équipe qu’une attitude un peu morne pour le moment. Il y a quelques grands incendies à éteindre. »

Pour cette première course de la saison, c’est entendu, McLaren aura du mal à doubler en ligne droite avec un déficit de puissance estimé à 30 km/h. Mais la tâche ne sera pas non plus facile pour les autres écuries en raison du nouveau règlement, qui a considérablement augmenté l’appui.

« Les objectifs étaient de rendre les voitures plus rapides et cet objectif a été accompli, non ? Mais est-ce que cela rendra les courses meilleures ? C’est à voir. Espérons-le. Verstappen disait que suivre les autres voitures semblait à peu près se faire dans les mêmes conditions pour lui. Barcelone est horrible pour cela dans tous les cas, donc je pense que nous ne le saurons qu’en se rendant sur différentes pistes. »

« Mais si la voiture de devant produit plus d’appui et plus de traînée, et si vous avez un plus gros aileron avant, alors, le bon sens me dit que cela vous affectera probablement. Mais nous verrons. Les voitures produisent plus d’aspiration en ligne droite de toute façon donc nous pourrions avoir un peu plus de dépassements. »

« Quand nous verrons des dépassements cette année, je pense que ce seront des manœuvres plus propres », a enfin prédit Martin Brundle.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Sauber doit faire la différence dès les premières courses
Info suivante : Steiner : Je suis ravi de la fiabilité de la voiture
F1
Photos - Gala de remise des prix 2017 de la FIA
Photos - Présentation Alfa Romeo Sauber
Photos - Essais F1 à Yas Marina - 28-29/11 (330 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Course (523 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Avant-course (231 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Samedi (535 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Vendredi (849 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Jeudi (305 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
F1

F1
Vidéo - L’inauguration du Panthéon des Champions de la FIA
Vidéo - Coup de projecteur sur Lewis Hamilton
Vidéo - La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC