Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Charles Leclerc portera le numéro 16 en Formule 1

Il revient sur son accession à la discipline

5 décembre 2017 - 09h39, par Emmanuel Touzot 

Charles Leclerc a été confirmé comme pilote titulaire chez Alfa Romeo Sauber l’année prochaine et s’apprête à franchir le pas vers la Formule 1. Il a été officiellement présenté par l’équipe ce week-end et a confirmé dans le même temps que le 16 serait son numéro permanent dans la discipline.

"Après tant d’années de travail, arriver en F1 en tant que titulaire fait du bien. Commencer ma carrière dans une écurie qui devient un peu italienne, soutenue par Ferrari, est encore mieux" explique-t-il dans l’Equipe.

"Et puis, venir chez Sauber, une équipe où aurait dû aller Jules, donne encore plus de force à ma titularisation. J’ai envie qu’on se rappelle de Jules. Et je ferai du mieux que je peux pour être fidèle à sa mémoire, comme à celle de mon père que j’ai perdu cette année".

Leclerc ne se trompe pas d’objectif et reconnaît qu’il lui faudra être à la hauteur.

"Maintenant, il faut que je me concentre sur moi et que je fasse du bon boulot. Je suis impressionné par le travail fourni par Sauber."

"Me dire que, maintenant, ils sont soutenus par Ferrari, me donne encore plus envie de prendre le départ de mon premier Grand Prix. Surtout qu’avant moi, il n’y a eu que deux autres pilotes monégasques en F1 [Louis Chiron et Olivier Beretta]. C’est un sacré défi."

Leclerc revient également sur l’origine de sa passion pour la Formule 1, à l’époque où il débutait en karting et où il s’entraînait sur la piste de karting de Brignoles, propriété du père de Jules Bianchi.

"Je me souviens de mes rêves de Formule 1 lorsque je la regardais. Je ne peux pas croire que ce jour est arrivé et que je roulerai pour Alfa Romeo Sauber F1 Team en 2018" a-t-il publié sur son Instagram.

"Je suis très reconnaissant aux personnes impliquées dans mon chemin vers la Formule 1. Une pensée particulière pour mon père qui a absolument tout fait pour m’amener là et à Jules [Bianchi] qui m’a grandement aidé. J’aimerais que tous les deux soient encore ici pour voir cela et je suis certain qu’ils me suivent de là-haut".

De manière plus terre à terre, Leclerc remercie aussi ses soutiens : "Je remercie particulièrement la Ferrari Driver Academy et la Scuderia Ferrari ainsi que mes partenaires, Nicolas Todt et All Road Management et évidemment ma famille, tout autant que ceux qui m’ont suivi de près durant ces années".

"Je remercie enfin Alfa Romeo Sauber F1 Team pour la chance qui m’est donnée. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir vers mon second rêve, je me remets donc au travail et l’on en reparle à Melbourne" conclut-il.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Ricciardo se prépare à la décision la plus importante de sa carrière
Info suivante : Ericsson n’était pas serein avant de signer son contrat
F1
Photos - Gala de remise des prix 2017 de la FIA
Photos - Présentation Alfa Romeo Sauber
Photos - Essais F1 à Yas Marina - 28-29/11 (330 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Course (523 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Avant-course (231 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Samedi (535 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Vendredi (849 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Jeudi (305 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
F1

F1
Vidéo - L’inauguration du Panthéon des Champions de la FIA
Vidéo - Coup de projecteur sur Lewis Hamilton
Vidéo - La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC