Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES1-2 : Mikkelsen donne le tempo

Le Norvégien remporte les premières spéciales du Rallye d’Australie


17 novembre 2017 - 00h08, par www.wrc.com 

Vendredi matin, Andreas Mikkelsen s’est montré le plus rapide des deux premières spéciales pour prendre les commandes du Kennards Hire Rally Australia face à Kris Meeke.

Pour ouvrir les hostilités, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) avalait Pilbara en étant 1’’3 plus rapide que Kris Meeke (Citroën C3). Le Norvégien récidivait sur la spéciale poussiéreuse d’Eastbank avec une avance de 1’’7 sur le Britannique.

Malgré des dégâts à l’arrière de sa voiture après Pilbara, Andreas Mikkelsen niait tout incident. « J’aime ces spéciales », confiait-il. « C’est un bon début, je vais essayer de poursuivre sur cette lancée. Il y avait parfois beaucoup de poussière, mais nous avons essayé de ne pas trop y penser. »

De son côté, la C3 de Kris Meeke présentait une profonde entaille sur le pneu avant gauche à l’arrivée d’Eastbank. « Nous avons pris une bordure à l’intérieur d’un virage lent », expliquait le pilote Citroën.

Troisième, Thierry Neuville (Hyundai i20) pointait déjà à 9’’5 de son équipier en tête.

« Je n’ai pas vraiment attaqué dans l’ES1 », racontait le Belge. « L’adhérence était toutefois meilleure que prévu. J’ai ensuite attaqué davantage, mais la voiture manquait de stabilité. Il y avait beaucoup de changements d’adhérence et j’ai trop hésité. »

Le parcours accidenté de Pilbara causait certains problèmes à des concurrents. Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) perdait ainsi son diffuseur avant et un problème radio l’empechait d’entendre correctement Miikka Anttila, son copilote.

« L’avant n’était pas trop réactif dans les virages rapides », constatait le Finlandais, quatrième avec 1’’1 de retard sur Thierry Neuville et 3/10e de seconde devant Craig Breen (Citroën C3). « J’ai dû attaquer plus fort. »

Hayden Paddon (Hyundai i20) et Ott Tänak (Ford Fiesta) perdaient aussi leurs diffuseurs, à l’arrière cette fois. En proie à des problèmes d’équilibre, le Néo-Zélandais se classait sixième devant Sébastien Ogier (Ford Fiesta), qui était contraint d’employer son levier manuel pour passer les rapports. Son équipier Ott Tänak le talonnait tout en se plaignant de sous-virage et de survirage à la fois !

Esapekka Lappi (Toyota Yaris) perdait sa direction assistée et plus d’une minute dans un tête-à-queue sur Eastbank avant de s’atteler sur sa voiture. Enfin, Stéphane Lefebvre (Citroën C3) lâchait dix secondes sur Pilbara en raison d’une crevaison à l’arrière droit.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Neuville en tête du shakedown au Rallye d’Australie
Info suivante : ES3 : Le coup du chapeau pour Mikkelsen
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC