Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES1 : Meeke, premier leader en Corse

Le Britannique frappe fort d’entrée


7 avril 2017 - 10h57, par www.wrc.com 

Dominateur de la première spéciale du vendredi matin, Kris Meeke a pris la tête du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse.

Sur les 31,2 km séparant Pietrosella d’Albitreccia, le Britannique surprenait ses rivaux en se montrant 5’’7 plus rapide que Sébastien Ogier. Thierry Neuville pointait à 11 secondes.

Les routes montagneuses situées à l’ouest de l’île offraient un asphalte majoritairement sec, mais des traces d’humidité sous les arbres à l’arrivée étaient recensées. Pas de quoi inquiéter la Citroën C3 de Kris Meeke, le Britannique prenant même le temps d’arrêter un saignement de nez sur la spéciale !

« J’ai pris du plaisir et la voiture fonctionne à merveille », confiait-il. « Je remercie mon équipe pour tout le travail effectué sur ce test. C’est un bon départ, mais il reste encore beaucoup à faire. »

Si Sébastien Ogier se montrait le plus rapide sur les premiers kilomètres, le pilote de la Ford Fiesta perdait du terrain sur la partie bosselée. « Je n’ai pas bien piloté sur cette section », expliquait-il. « Je n’étais pas ravi sur les bosses, donc j’ai un peu assuré. »

À l’arrivée de la spéciale, Thierry Neuville hochait également de la tête au volant de sa Hyundai i20 Coupé. « La dernière section était très glissante et elle devenait assez sale », confiait le Belge. « J’ai tenté, mais je n’étais pas à 100 % en osmose avec la voiture, qui sous-virait et quittait parfois la trajectoire. »

Ott Tänak et Dani Sordo étaient quatrièmes ex aequo, même si l’Estonien regrettait aussi du sous-virage sur sa Ford Fiesta. Ravi de sa performance après avoir ajusté son style de pilotage sur asphalte, Craig Breen menait sa Citroën C3 aux portes du top cinq.

Septième, Jari-Matti Latvala se plaignait de sous-virage, mais on rapportait des problèmes plus sérieux chez Toyota Gazoo Racing.

Parti large, Juho Hänninen heurtait un pont avant de s’arrêter un peu plus tard pour observer les dégâts sur sa bielle de direction. Un feu à l’arrière droit de sa Toyota Yaris lui coûtait encore plus de temps. Le Finlandais perdait plus de 13 minutes dans l’opération.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Ogier en tête du shakedown du Tour de Corse
Info suivante : ES2 : Kris Meeke enchaîne
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2017 - Rallye de Monte-Carlo
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC