Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES2-3 : Latvala s’est glissé en tête

Les précipitations répétées rendent les routes très glissantes


30 juin 2017 - 10h05, par www.wrc.com 

Vendredi matin, Jari-Matti Latvala s’est hissé en tête du 74e Rallye de Pologne Orlen. Les conditions météorologiques ne s’améliorent pas pour cette première journée complète, placée sous le signe de la pluie.

Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris) s’est surpris lui-même, lorsqu’il s’est retrouvé en tête du classement. Il était en deuxième position lors de la spéciale de Chmielewo avant de devancer Sébastien Ogier de 2’’1 et s’imposer.

« C’est un peu une surprise, car je ne pensais pas avoir bien piloté. La route est vraiment glissante. L’adhérence est très changeante d’une portion à une autre » confiait-il.

Le leader du Championnat, Sébastien Ogier (Ford Fiesta) ouvreur ce matin, s’en sort avec la troisième place dans les deux spéciales matinales. Son sentiment recoupait celui du Finlandais.

«  La journée sera longue, car les conditions sont difficiles. C’est compliqué de savoir à quel moment, on peut attaquer à cause de conditions d’adhérence changeantes. Vous ne pouvez pas être à fond, mais au final j’ai été un peu trop prudent » déclarait-il.

Dans le même temps, Thierry Neuville (Hyundai i20) et Ott Tänak (Ford Fiesta) se trouvaient à trois dixièmes du Français. Le Belge a d’ailleurs remporté la spéciale de Chmielewo, prenant les commandes momentanément en lieu et place du vainqueur de la première spéciale, Elfyn Evans. Neuville a signé le quatrième temps dans la deuxième spéciale du jour.

« Il y avait beaucoup plus d’adhérence dans la première portion que ce j’imaginais et beaucoup moins dans la deuxième » expliquait Neuville à l’arrivée de la troisième spéciale.

« Je suis parti trop prudemment. Par la suite, j’ai eu du mal à élever mon rythme car il y avait trop de surprises au final. Je ne souhaitais pas partir à la faute » concluait-il.

Dans les faits marquants, Neuville a accroché un rebord lors de la première spéciale. De son côté, Tänak, deuxième de la troisième spéciale, a perdu de précieux dixièmes en loupant un croisement.

Comme le mentionnait les pilotes, les conditions sont difficiles et au fur et à mesure du passage des voitures la route se détériore, transformant la terre sablonneuse en bourbier.

Désormais, 10 secondes, séparent Esapekka Lappi de la tête. Pour rappel, le Finlandais a souffert d’un problème moteur hier soir, à l’issue de la première spéciale. Problème qui a pu être résolu.

Dani Sordo se place en sixième position malgré le décrochage de sa voiture, lors du premier croisement dans l’ES 2, où Teemu Suninen fit la même erreur.

Craig Breen vit un début de journée très compliqué. Il accuse déjà un retard de presque trois minutes, après avoir endommagé l’arbre de transmission arrière droit. Par conséquent, il ne peut compter que sur trois roues motrices. Malgré une tentative de réparation entre les deux premières spéciales, l’Irlandais était impuissant.

« Nous avons verrouillé le différentiel. Nous pouvons simplement répéter nos notes avant d’entamer les spéciales » déclarait-il.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : ES1 : Evans s’impose sur la première spéciale en Pologne
Info suivante : ES4-5 : Latvala dompte la route glissante
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC