Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES3 : Sébastien Ogier lance la réplique

Le Champion du Monde met un terme à la série de Kris Meeke


7 avril 2017 - 15h39, par www.wrc.com 

Vendredi après-midi, Sébastien Ogier a stoppé la série de Kris Meeke au Che Guevara Energy Drink Tour de Corse en signant le meilleur temps de la première spéciale de l’après-midi.

Kris Meeke avait remporté les deux spéciales en jeu ce matin, mais Ogier ripostait lors du second passage. Le Français se montrait plus rapide pour 0’’8 entre Pietrosella et Albitreccia, sur la côte ouest de l’Île de Beauté. Avant la dernière spéciale du jour, l’écart entre les deux hommes s’élève à 8’’1.

« C’est un peu mieux », confiait Ogier. « Je n’ai toujours pas la voiture dont je rêve. Je ne peux pas faire exactement ce que je veux, donc je dois me battre. Et je le fais comme je peux. »

De son côté, Meeke gardait le sourire. Le Britannique trouvait un bon rythme au volant de sa Citroën C3, mais il perdait du temps dans le virage ayant piégé Ott Tänak. La Ford Fiesta étant piégée dans un fossé peu après le départ, l’Estonien abandonnait alors qu’il était quatrième.

Pour la troisième fois en trois spéciales, Thierry Neuville était troisième. Relégué à 14’’5 d’Ogier au général, le Belge avait du mal - tout comme son équipier Dani Sordo - à comprendre d’où venait le temps perdu. Les deux hommes estimaient ainsi que leurs prestations aux volants des Hyundai i20 Coupé leur semblaient meilleures que les temps.

Après avoir affiné les réglages du différentiel pour améliorer le comportement de sa Citroën C3, Craig Breen s’immisçait entre les deux i20 non sans une frayeur au début de la spéciale.

Jari-Matti Latvala prenait le sixième rang avec sa Toyota Yaris. Le Finlandais se montrait alors moins mécontent de son pilotage, même s’il continuait à le qualifier de « toujours pas aussi bon que prévu ».

Hayden Paddon ralliait l’arrivée avec des dégâts à l’arrière de sa Hyundai i20. Le Néo-Zélandais confiait avoir heurté une pierre. Elfyn Evans perdait près de deux minutes, toujours en raison des problèmes hydrauliques de sa Ford Fiesta. Enfin, Stéphane Lefebvre évoquait du jeu dans une palette pour passer les rapports.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : ES2 : Kris Meeke enchaîne
Info suivante : Après ES4 : Meeke leader sur l’Île de Beauté
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2017 - Rallye de Monte-Carlo
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2016 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2016 - Rallye de France
Photos - WRC 2016 - Rallye d’Allemagne
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC