Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES6-7 : Inquiétude pour Hayden Paddon

Juho Hänninen maintient la pression sur le leader


9 juin 2017 - 17h56, par www.wrc.com 

Hayden Paddon conservait la tête du Rallye d’Italie vendredi après-midi malgré une inquiétude sur l’état d’une suspension.

Deuxième sur la répétition de Terranova, l’avance d’Hayden Paddon (Hyundai i20) était étendue à 5’’6. S’il ne perdait que 1’’1 sur Juho Hänninen (Toyota Yaris) sur Monte Olia, le Néo-Zélandais se montrait soucieux de l’état de sa voiture.

« L’équilibre n’était pas idéal », confiait-il. « Je pense que nous avons cassé l’amortisseur avant gauche. C’était vraiment difficile en gommes dures, mais la première spéciale était plaisante. Nous avons ensuite veillé sur nos pneus. »

Si Juho Hänninen revenait à 4’’5, le Finlandais ne dissimulait pas son manque d’affection envers les ornières apparaissant sur les routes.

Son équipier Esapekka Lappi (Toyota Yaris) en faisait fi avec deux victoires de spéciales portant son total à trois scratches consécutifs.

« Les réglages sont désormais parfaits », se satisfaisait-il après le remplacement de sa boîte de vitesses. « Ce matin, nous essayions des amortisseurs de développement. Avec les changements effectués à l’assistance, tout va bien. »

Huitième par deux fois, Mads Østberg (Ford Fiesta) conservait la troisième place tout en regrettant d’avoir été le seul à parier sur un mélange de Michelin durs et tendres alors que le mercure grimpait jusqu’à 30°C : « Les tendres ne fonctionnaient pas. »

Thierry Neuville (Hyundai i20) remontait quatrième ex æquo avec Ott Tänak (Ford Fiesta). Quatrième puis deuxième des deux spéciales, le Belge ralliait l’arrivée de Monte Olia avec une crevaison à l’arrière droit et de la gomme absente du pneu arrière gauche. Avec une seule roue de secours, la prudence sera de mise pour le deuxième du championnat.

De son côté, Ott Tänak se montrait peu satisfait de l’équilibre de sa voiture, perturbé par les deux roues de secours selon l’Estonien. Andreas Mikkelsen (Citroën C3) lâchait plus de trente secondes en calant trois fois sur Terranova et encore à deux reprises sur Monte Olia.

Dani Sordo (Hyundai i20) perdait encore plus gros. Son problème de turbo aperçu ce matin n’était pas résolu et il perdait plus de dix minutes en deux spéciales. Enfin, Kris Meeke (Citroën C3) ne pouvait reprendre la route, l’arceau étant trop endommagé après son accident.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : ES4-5 : Paddon prend les devants en Italie
Info suivante : Après ES9 : Paddon conclut la journée en Sardaigne en tête
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC