Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - ES8-9 : Evans augmente son avance

Un doublé samedi matin pour le leader du Rallye de Grande-Bretagne


28 octobre 2017 - 10h40, par www.wrc.com 

Elfyn Evans a remporté les deux premières spéciales du samedi matin pour augmenter son avance en tête du Dayinsure Wales Rally GB

Sur Aberhirnant, Elfyn Evans (Ford Fiesta) se montrait 2’’5 plus rapide que Thierry Neuville (Hyundai i20) avant de devancer Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) de 3’’5 dans la bruine de Dyfnant. Son avance sur son équipier chez M-Sport World Rally Team, Ott Tänak (Ford Fiesta), était alors portée à 36’’1.

Les conditions humides étaient un cadeau pour le Gallois, dont la Ford Fiesta est chaussée d’une nouvelle gamme de pneus spécialement développée pour ce type de routes.

« Les deux premières spéciales se sont bien passées, mais celle-ci était tout particulièrement difficile », confiait-il à l’arrivée de Dyfnant. « C’était compliqué de trouver de l’adhérence. Il y a un peu de sous-virage, mais c’est inévitable dans de telles conditions. »

Ott Tänak se classait quatrième des deux spéciales pour maintenir Sébastien Ogier (Ford Fiesta) à 6’’7. Prudent, le Français gardait un oœil sur Thierry Neuville qui revenait à 2’’6 grâce à deux tops 3 au petit matin.

« Ce n’est pas dans nos plans de tout donner ce week-end », confiait-il après Dyfnant. « Je n’avais pas de bonnes sensations sur cette spéciale. »

Thierry Neuville et Ott Tänak évitaient une énorme pierre sortie de terre en pleine trajectoire sur Dyfnant. Cela n’était pas le cas de Sébastien Ogier, qui la raclait avec le dessous de sa Fiesta.

Malgré des carrefours manqués sur les deux tests, Kris Meeke (Citroën C3) ravissait la cinquième position à Jari-Matti Latvala (Toyota Yaris). Après avoir changé la suspension de sa voiture pour éliminer le sous-virage dont il était victime vendredi, le Finlandais restait perplexe sur le comportement de sa Yaris.

Andreas Mikkelsen le rattrapait, mais une pénalité de dix secondes pour un départ anticipé à Dyfnant le faisait à nouveau reculer à 10’’9.

Craig Breen (Citroën C3) était victime de problèmes de frein à main tandis qu’Hayden Paddon (Hyundai i20) crevait sur Dyfnant. Enfin, après avoir changé ses réglages à l’arrivée d’Aberhirnant, Esapekka Lappi (Toyota Yaris) obtenait l’effet inverse de ce qu’il voulait et prévoyait de revenir à ses réglages d’origine.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Après ES7 : Evans domine la 1ère journée en Grande-Bretagne
Info suivante : ES10-11 : Neuville à l’attaque
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC