Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Haas ne veut plus perdre de temps à cause des freins en 2018

Arrêter la passivité à ce sujet

9 septembre 2017 - 13h40, par Emmanuel Touzot 

L’équipe Haas est la seule à avoir des problèmes récurrents de freins, surtout sur la monoplace de Romain Grosjean qui semble avoir du mal à équilibrer la puissance du freinage de sa monoplace. Le problème dure depuis l’an dernier et a donc touché deux monoplaces différentes avec deux fournisseurs différents, Brembo et Carbone Industrie. L’équipe souhaite désormais résoudre ce problème qui prend trop de temps et d’énergie.

"C’est le but" explique Günther Steiner. "Nous devons savoir où nous allons l’an prochain, c’est le seul objectif au niveau des freins car c’est un souci qui commence à dater. Nous devons prendre une décision afin de mieux nous préparer pour l’année prochaine sans rencontrer d’autres problèmes. Pour le moment, nous dépensons trop de temps et d’énergie à essayer de résoudre un problème qui ne devrait pas en être un".

"Nous sommes en train de travailler dessus, je ne vais pas dire que le problème sera réglé dans trois courses, nous travaillons et il semble que ça avance mais si nous avions la solution, elle serait déjà installée. Nous nous en approchons mais il faut encore la trouver".

Voyant que son équipe peine à trouver la solution à ces soucis récurrents, Steiner veut qu’elle développe une approche plus agressive du problème afin de se rapprocher plus vite d’une issue positive, comme aurait pu le faire une équipe plus expérimentée.

"Je pense qu’ils seraient arrivés plus vite à une solution. Peut-être aurions nous du réagir plus tôt, nous avons attendu un peu et nous espérions que ça se résoudrait. Je dirais que des plus grosses équipes, face à nos problèmes, auraient eu aussi des difficultés mais auraient mis moins de temps à en venir à bout. Nous sommes une petite équipe et nous sommes dépendants, nos ressources sont assez basses et il faut que l’on règle le problème avec nos solutions maison, ce qui a pris du temps".

"Nous avons fait des plans qui n’ont pas fonctionné. Nous aurions dû être plus agressifs. Depuis les essais de l’année dernière, nous savions où nous allions et nous avons eu du retard car le fournisseur avec lequel nous voulions travailler était trop occupé car les matériaux changeaient avec le nouveau règlement. Ils ont d’abord servi leurs clients avant nous qui arrivions dans leur entourage et qui avions besoin de faire des essais, donc il aurait fallu que nous ayons une approche plus agressive".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Alonso n’annoncera pas sa décision en même temps que McLaren
Info suivante : Chester espère voir Renault de retour au niveau de Spa
F1
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Samedi (679 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Vendredi (753 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Jeudi (364 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Course (582 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Avant-course (238 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Samedi (649 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Vendredi (820 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Jeudi (458 photos)
F1

F1
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC