Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Hamilton gagne à Suzuka et prend une option sur le titre !

Première balle de match à Austin dans deux semaines

8 octobre 2017 - 08h34, par Emmanuel Touzot 

Le ciel est bleu à Suzuka lorsque les pilotes s’installent dans leur monoplace avant le départ et les deux hommes forts du championnat, Hamilton et Vettel, se partagent la première ligne. Leurs équipiers respectifs ont été pénalisés et s’élanceront sixième et dixième tandis que les Red Bull se partagent la deuxième ligne.

A noter qu’il s’agit du dernier Grand Prix de Jolyon Palmer chez Renault et de Carlos Sainz chez Toro Rosso puisque ce dernier remplacera le Britannique dès le prochain Grand Prix.

Les deux pilotes font partie également de ceux ayant reçu une pénalité sur la grille, tout comme Fernando Alonso, qui s’élancera dernier avec ses 35 places de pénalité reçues.

Tout se passe bien dans le tour de formation et le départ est lancé !

Hamilton prend le meilleur à l’extinction des feux tandis que les Red Bull se battent et que Ocon arrive à prendre le meilleur sur Ricciardo ! Carlos Sainz sort de la piste tandis qu’à l’épingle, Verstappen dépasse Vettel !

Hulkenberg tasse Räikkönen hors de piste et le Finlandais perd beaucoup de places ! Vettel n’est pas dans le rythme et Ocon lui met la pression, tout comme Ricciardo !

Ocon le dépasse, Ricciardo et Bottas aussi, Vettel a un souci !

La voiture de sécurité est déployée car la Toro Rosso de Carlos Sainz est finalement immobilisée dans la courbe Dunlop et Vettel se plaint à la radio d’un problème de puissance, certainement dû à un mauvais rechargement de ses batteries.

Hamilton mène donc la course devant Verstappen et Esteban Ocon qui a fait un début de course sensationnel ! Ricciardo est quatrième devant Bottas, Vettel, Pérez, Massa, Hulkenberg et Magnussen. Romain Grosjean est 12e devant Gasly et Räikkönen, et la voiture de sécurité va s’effacer à la fin du 3e tour.

La course est relancée et Vettel perd immédiatement une place face à Pérez, le problème semble assez sérieux sur la Ferrari ! Lewis Hamilton va directement signer le meilleur tour en course et possède une seconde d’avance sur Verstappen.

Vettel perd une nouvelle place face à Massa et rentre aux stands à la fin du 4e tour ! Ferrari lui demande de rentrer pour abandonner ! Le championnat s’envole quasiment définitivement pour Vettel, surtout si Hamilton va au bout !

Räikkönen a déjà repris trois places et pointe au neuvième rang mais c’est une maigre consolation pour Ferrari dont le rythme est encore une fois très bon, mais dont le week-end tourne à la catastrophe.

De manière surprenante, Verstapppen arrive à suivre le rythme de Lewis Hamilton, même s’il le fait à distance respectable du Britannique, tandis qu’Ocon est distancé mais arrive à garder Ricciardo et Bottas derrière lui.

Hamilton améliore le meilleur tour en course, Ricciardo revient à moins d’une seconde d’Ocon alors que plus loin, Grosjean est dans le sillage de son équipier et joue désormais une place dans les points. Les mécaniciens de Ferrari travaillent sur la partie arrière de la monoplace de Vettel qui reste sanglé dans son cockpit, mais le pilote accuse déjà quatre tours de retard.

Ericsson est sorti de la piste et la voiture de sécurité virtuelle est sortie, juste après que Räikkönen s’est défait de Nico Hulkenberg. Les pilotes respectent désormais le rythme obligatoire sous régime de sécurité virtuelle pendant que les commissaires retirent la monoplace de Marcus Ericsson.

Les mines affichées par les ingénieurs de chez Sauber lors de la sortie du Suédois en disent long sur l’agacement au sein de l’équipe suisse, ce qui n’est pas une bonne chose pour le pilote dont la place n’est pas assurée.

La course reprend ses droits et Ricciardo se place dans le sillage de la Force India d’Ocon pour aller doubler le Français après la dernière chicane ! Ocon se relance moins bien et l’Australien en profite !

Devant, Verstappen a réussi à reprendre bien mieux que Hamilton et s’est rapproché à moins de trois secondes. Toutefois, Hamilton signe un meilleur tour alors que Ricciardo est directement dans le rythme des deux hommes de tête. Ocon en revanche, se relance moins bien et voit Bottas le menacer.

Bottas applique la même stratégie que Ricciardo derrière Ocon et punit le Français de la même manière ! Ocon n’insiste pas et Bottas lui prend la quatrième position.

Vettel descend définitivement de sa monoplace et abandonne une nouvelle fois. Il n’aura marqué que 12 points en trois courses alors que Hamilton pourrait en inscrire 68 dans le même laps de temps s’il va au bout aujourd’hui !

Ocon perd un peu de temps et Pérez est revenu à une seconde de son équipier, mais les deux hommes devraient rester tranquilles en piste, se sachant sous le radar de leur direction. Plus loin, Räikkönen prend la 7e place à Massa.

Hors de la zone des points, Grosjean et Gasly sont les premiers à la porte du top 10 alors que les McLaren pointent à de lointaines 14e et 16e place, respectivement pour Alonso et Vandoorne. La stratégie du Belge n’a aucunement fonctionné et il a déjà dû repasser par les stands et se retrouve coincé derrière Stroll.

Felipe Massa s’arrête à son tour alors que dans le top 10, les écarts se stabilisent ou ont tendance à se creuser. Seul Räikkönen parvient à remonter sur les Force India de Pérez et Ocon.

Le Finlandais est à moins d’une seconde du Mexicain et derrière, Nico Hulkenberg hausse la cadence pour tourner dans les mêmes temps que Bottas, soit plus vite que le trio composé d’Ocon, Pérez et Räikkönen.

Magnussen s’arrête à son tour et Gasly hérite de la 10e place, juste derrière Grosjean. Les trois Français engagés sont provisoirement dans les points !

Räikkönen se défait facilement de Sergio Pérez dans la ligne droite des stands et prend la 6e place. Il remonte sur Ocon dans le tour suivant mais ce dernier rentre aux stands avant même d’être attaqué par la Ferrari et ressort 12e.

Verstappen tente de remonter sur Hamilton et décide d’anticiper son arrêt, il ressort quatrième, tout juste devant Räikkönen. Ocon se place dans le sillage d’Alonso et double l’Espagnol avant Spoon. Le Français va pouvoir profiter de ses gommes neuves alors que Pérez s’arrête et ressort derrière Alonso.

Fort logiquement, Mercedes procède à l’arrêt de Lewis Hamilton pour couvrir l’arrêt de Max Verstappen, d’autant que ce dernier allume tous les secteurs en violet avec ses gommes neuves et reprenait déjà du temps à Hamilton.

Gasly s’arrête à son tour et ressort 14e derrière Magnussen, alors que Grosjean ne s’est pas arrêté, tout comme Räikkönen et les Renault, ainsi que les deux hommes de tête que sont Ricciardo et Bottas.

A son tour, Pérez ne fait qu’une bouchée de la McLaren d’Alonso et va essayer de remonter sur Ocon, lui-même revenu sur la Renault de Palmer qui roule près de 3 secondes plus lentement que les Force India.

Hamilton ne possède plus que 1.6s d’avance sur Max Verstappen et les deux hommes signent des temps séparés de seulement 3 millièmes de seconde ! Mercedes a bien fait de ne pas attendre plus longtemps pour arrêter son pilote.

Pérez perd du temps derrière Palmer et concède plus de deux secondes à Ocon en un tour. Le Mexicain double enfin Palmer au moment où Daniel Ricciardo s’arrête. L’Australien laisse la tête de course à Bottas et ressort 5e.

L’ingénieur de Verstappen annonce à son pilote, non sans un certain dépit, que Lewis Hamilton ne s’arrêtera plus. Hulkenberg se loupe dans Degner et manque de peu de s’écraser dans le mur de pneus. L’Allemand va pouvoir rentrer et changer de gommes, lui qui n’est pas encore passé par les stands.

Verstappen revient légèrement sur Hamilton et l’écart tombe de nouveau sous les 2 secondes, alors que le leader du championnat revient sur son équipier, Bottas, qui doit encore s’arrêter. Le constat est une fois de plus cruel pour le Finlandais qui subit grandement le niveau de son équipier.

Verstappen continue de se rapprocher de Hamilton et vise désormais la zone de DRS pour aller attaquer l’Anglais qui, lui aussi va essayer de se servir du DRS dans le sillage de Bottas.

Bottas laisse littéralement passer Hamilton à la chicane et va désormais servir d’obstacle à Verstappen, le temps que Hamilton s’envole. Räikkönen s’arrête et va passer en gommes super-tendres pour essayer d’aller chercher le podium. Il ressort tout juste devant Ocon.

Pérez est revenu dans le sillage d’Ocon et roule nettement plus vite que le Français, il faut voir si les deux hommes vont être autorisés à se battre ou si des consignes, quelles qu’elles soient, vont être appliquées.

Bottas s’arrête finalement et l’écart entre Hamilton et Verstappen est de 3.4 secondes. Il faut maintenant voir comment le pilote Red Bull va pouvoir réagir et s’il peut revenir sur Hamilton. Bottas accélère immédiatement le rythme, une fois ses gommes changées.

Une fois la piste dégagée devant lui, Verstappen se montre incisif et reprend déjà une poignée de dixièmes. Hamilton se plaint d’une surchauffe de ses gommes arrière tandis que le pilote Red Bull se montre ravi de ses pneus tendres. La question est de savoir s’il peut aller chercher Hamilton, alors qu’ils signent un chrono similaire dans le 32e tour.

Verstappen grappille quelques dixièmes dans la boucle suivante et ne va pas non plus chercher la performance ultime puisqu’il lui reste encore un bon moment pour attaquer Hamilton.

Les Renault ne se sont toujours pas arrêtées et sont désormais les seules monoplaces à encore rouler avec les gommes qu’elles avaient au départ, Hulkenberg est 6e et Palmer 9e, mais l’Allemand devrait ressortir au 10e rang devant les Haas qui se gênent, c’est pour cela que son équipe le laisse en piste.

Hamilton semble maîtriser la course même s’il est incapable de s’échapper, et l’écart se stabilise autour des deux secondes et demie. Ricciardo tourne légèrement plus vite que les deux hommes, tout comme Bottas.

Toro Rosso motive Gasly, 13e, en lui disant que s’il arrive à se défaire des Haas devant lui, les points sont jouables. En effet, il n’est qu’à 4 secondes de la 9e place de Palmer, dans un groupe où se trouvent aussi Massa, Magnussen et Grosjean.

Hulkenberg s’arrête enfin et c’est une très mauvaise opération pour l’Allemand qui ressort derrière Gasly ! Renault vient de compromettre sa capacité à marquer des points. Pérez demande la permission d’attaquer Ocon, ce qui lui est pour le moment refusé.

Hamilton accélère, il signe son meilleur temps personnel et enchaîne avec le meilleur premier secteur absolu. Verstappen améliore ses chronos pour essayer de suivre la Mercedes dans ce 40e tour, et les deux hommes signent un temps de 1’33"9.

Gasly se loupe légèrement à l’épingle avec un gros plat, il facilite le dépassement de Nico Hulkenberg et demande de s’arrêter, se plaignant d’un gros plat sur son pneu.

Hulkenberg attaque Grosjean qui le force à freiner sous peine de se faire éjecter dans l’herbe, mais la Renault est clairement plus rapide que les voitures qui la précèdent.

Nico Hulkenberg est malheureusement obligé de repasser par les stands à cause d’un problème de DRS ! Le système mobile est cassé et ne se ferme plus, ce qui contraint un Hulkenberg très énervé à l’abandon.

Hamilton et Verstappen s’échangent quelques dixièmes ici et là et l’écart tourne autour des deux secondes et demie. Bottas signe le meilleur tour en course.

Magnussen attaque Massa et les deux hommes se touchent mais le Danois passe la Williams qui se fait également doubler par Romain Grosjean. Les deux Haas sont aux 8e et 9e rang.

Massa tourne en 1’39", plus de quatre secondes plus lentement que Fernando Alonso, dans le 43e tour ! L’Espagnol va essayer d’aller chercher le point de la 10e place, ce qui serait une performance impressionnante sur un circuit qui n’a jamais souri à McLaren Honda, alors qu’il est parti dernier !

Hamilton reprend près d’une demi-seconde à Verstappen dans le 44e tour et l’écart monte quasiment à trois secondes entre les deux hommes. Bottas remonte sur Ricciardo mais l’Australien assure et devrait pouvoir terminer au 3e rang.

Alonso semble motivé par sa position de chasseur et reprend encore près de 2 secondes à Massa en signant son meilleur tour en course. L’écart entre les deux passe sous les 4 secondes.

Verstappen reprend près de quatre dixièmes à Hamilton dans le 46e tour. Stroll se rate et sa voiture s’immobilise à la sortie des esses, ce qui amène la voiture de sécurité virtuelle en piste à 5 tours du but.

La Williams a subi une rupture au niveau de la roue avant droite et a manqué de peu de venir percuter une Red Bull qui passait au moment où Stroll est revenu en piste. Verstappen a perdu près de trois secondes au moment de la mise en place de la voiture de sécurité virtuelle et la période de neutralisation du rythme des pilotes traîne.

La course est relancée ! L’écart est de 3.6 secondes entre Hamilton et Vettel, Pérez est dans le sillage d’Ocon mais les positions sont figées chez Force India qui va enregistrer un beau résultat d’ensemble.

Le T-wing de Massa est cassé, ce qui explique le mauvais rythme du Brésilien qui est désormais sous la menace d’Alonso. Ricciardo voit Bottas revenir à une seconde alors que Hamilton se plaint de vibrations et perd une seconde et demie dans l’antépénultième boucle !

Verstappen revient à moins d’une seconde de Hamilton dans l’avant dernier tour ! Le Néerlandais est collé à la Mercedes dont les vibrations semblent poser problème. Alonso gêne Verstappen, l’Espagnol est une nouvelle fois mauvais dans sa gestion des leaders et se retrouve directement sous enquête.

Massa ignore également les drapeaux bleus et Verstappen a littéralement perdu la course face à deux pilotes expérimentés qui se sont comportés comme des débutants, lui empêchant d’abord d’utiliser le DRS puis d’aller tenter une attaque sur Hamilton.

Lewis Hamilton remporte donc le Grand Prix du Japon et met un nouveau coup aux espoirs de Sebastian Vettel. Le pilote Mercedes a signé deux victoires et une seconde place en trois courses alors que Vettel a abandonné à deux reprises et terminé une fois quatrième.

L’écart est désormais de 59 points au classement général et la prochaine course se disputera sur l’un des circuits les plus favorables à Hamilton qui pourrait y remporter sa quatrième couronne s’il venait à y gagner et que Vettel ne termine pas mieux que 5e.

Derrière Hamilton, Verstappen signe son deuxième podium en deux courses et devance Ricciardo qui signe un beau résultat pour Red Bull. Bottas est quatrième devant Räikkönen, Ocon, Pérez, Magnussen, Grosjean et Massa qui prend le point de la dixième place.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 53 laps - 1h27m31.193s 1
02 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +1.211 1
03 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +9.679 1
04 Valtteri Bottas Mercedes AMG +10.580 1
05 Kimi Raikkonen Ferrari +32.622 1
06 Esteban Ocon Force India Mercedes +67.788 1
07 Sergio Perez Force India Mercedes +71.424 1
08 Kevin Magnussen Haas Ferrari +88.953 1
09 Romain Grosjean Haas Ferrari +89.883 1
10 Felipe Massa Williams Mercedes +1 lap 1
11 Fernando Alonso McLaren Honda +1 lap 1
12 Jolyon Palmer Renault F1 +1 lap 1
13 Pierre Gasly Toro Rosso Renault +1 lap 2
14 Stoffel Vandoorne McLaren Honda +1 lap 2
15 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari +2 laps 3
16 Lance Stroll Williams Mercedes DNF 2
17 Nico Hulkenberg Renault F1 DNF 2
18 Marcus Ericsson Sauber Ferrari DNF 0
19 Sebastian Vettel Ferrari DNF 1
20 Carlos Sainz Toro Rosso Renault DNF 0

Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Vettel : Je suis déçu, évidemment...
Info suivante : Verstappen : Encore une super course !
F1
Photos - Gala de remise des prix 2017 de la FIA
Photos - Présentation Alfa Romeo Sauber
Photos - Essais F1 à Yas Marina - 28-29/11 (330 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Course (523 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Avant-course (231 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Samedi (535 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Vendredi (849 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2017 - Jeudi (305 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
F1

F1
Vidéo - L’inauguration du Panthéon des Champions de la FIA
Vidéo - Coup de projecteur sur Lewis Hamilton
Vidéo - La Formule 1 dévoile son nouveau logo
Vidéo - Quand Mark Webber passe le casting du Grand Tour
Vidéo - Hamilton et Mercedes fêtent leurs titres à l’usine
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC