Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Hyundai Motorsport en pole position pour un podium en Pologne

L’équipe a déjà conquis deux podiums sur les routes polonaises


27 juin 2017 - 16h36, par Olivier Ferret 

Hyundai Motorsport espère continuer sa série de bons résultats lors de la huitième manche de la saison 2017 du Championnat du Monde des Rallyes, en Pologne. Sur le podium de chaque manche sur terre disputée depuis le début de la saison, avec également des victoires au Tour de Corse et en Argentine, l’équipe affiche de grandes ambitions pour se battre une nouvelle fois aux avant-postes du peloton des WRC.

Déjà monté à deux reprises sur le podium polonais, en 2014 avec Thierry Neuville et en 2016 avec Hayden Paddon, Hyundai Motorsport tentera de réaliser une performance équivalente cette semaine.

Malgré une troisième place en Sardaigne et la démonstration de sa capacité à s’imposer avec la Hyundai i20 Coupé WRC, l’équipe a perdu du terrain sur le leader dans la course au titre. En Pologne, l’objectif est de se concentrer sur un solide résultat d’ensemble.

À toute vitesse

Tracé dans la région de Masurie, le rallye propose un parcours ultrarapide sur un revêtement sablonneux.

Connu pour ses portions à très haute vitesse et ses passages à travers champs, le Rallye de Pologne cache également des virages rocailleux avec une visibilité réduite. Les équipages seront mis à l’épreuve.

La première édition date de 1923. Le Rallye de Pologne est l’une des épreuves les plus anciennes de l’histoire de la discipline. Il était inscrit au premier calendrier mondial en 1973, lors duquel seuls trois équipages avaient atteint l’arrivée.

Plus d’un tiers de l’itinéraire du nouveau parcours est renouvelé. Les reconnaissances auront donc une importance capitale. Les trois équipages Hyundai Motorsport, Hayden Paddon / Seb Marshall, Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul et Dani Sordo / Marc Martí, ont participé à des essais en Lituanie cette semaine. Avec cinq vainqueurs différents sur les sept premières manches de l’année, le rallye promet d’être encore disputé.

Michel Nandan, Team Principal : « Après avoir quitté la côte sarde, nous retrouvons les manches les plus rapides de l’année en Pologne et en Finlande. Ces parcours imposent de nouveaux défis à notre Hyundai i20 Coupé WRC. Nous avons toujours été assez performants sur ce terrain avec un podium en 2014 et un autre la saison dernière. Nous savons que notre voiture est compétitive sur terre, mais ce sera notre premier test à haute vitesse. Notre objectif se porte sur le championnat. La bataille va s’intensifier sur chaque épreuve. Nous devons décrocher de bons résultats d’équipe sur chaque rallye si nous voulons nous mesurer au leader. Nous devons donc faire le maximum pour aider nos trois équipages à marquer de gros points et compter sur eux dans chaque spéciale. »

Les notes des équipages : Paddon / Marshall (Hyundai i20 Coupé WRC n°4)

Hayden Paddon a montré son niveau de compétitivité lors des plus récents rallyes sur terre, avec plusieurs meilleurs temps au Portugal et la première place du Rallye d’Italie durant une grande partie de la course. Aux côtés de son copilote Seb Marshall, le Néo-Zélandais va mettre de côté ses frustrations pour viser son premier podium de la saison en Pologne.

Hayden Paddon : « Notre performance en Sardaigne montre ce dont nous sommes capables. C’était dommage de perdre la première place, mais nous devons rebondir. Je suis déterminé à travailler sur les côtés positifs, et il y en a eu lors des plus récents rallyes. J’ai passé du temps en Nouvelle-Zélande entre les deux épreuves pour m’aider à me reconcentrer. La Pologne est l’un de mes rallyes préférés. C’est l’un des plus rapides du calendrier et j’aime aller aussi vite que possible. Je pense que la voiture va être performante sur ces routes. Je suis impatient d’y être et, comme toujours, nous allons nous donner à 100 %. »

Les notes des équipages : Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC n°5)

Thierry Neuville et son copilote Nicolas Gilsoul arrivent en Pologne avec l’ambition de battre leur record de cinq podiums consécutifs. Les Belges n’ont plus manqué un top 3 depuis le Rallye du Mexique en mars dernier. Deuxième du classement, l’équipage n°5 n’a que 18 points de retard sur Sébastien Ogier. Chaque manche sera cruciale.

Thierry Neuville : « J’aime vraiment le Rallye de Pologne et le rythme des routes. Il n’y a pas beaucoup de virages dangereux. On peut s’engager davantage et prendre quelques risques. C’est un rallye plutôt fun et les vitesses sont incroyables. En même temps, nous savons que nous avons un travail à faire et nous devons continuer à attaquer autant que possible pour rester dans la course au titre. Nous entrons dans la dernière ligne droite du championnat. Désormais, toutes les décisions comptent. »

Les notes des équipages : Sordo / Martí (Hyundai i20 Coupé WRC n°6)

Dani Sordo et son compatriote Marc Martí voudront continuer sur leur rythme affiché lors de la dernière étape du Rallye d’Italie avec un meilleur temps et quatre points dans la Power Stage. En Pologne, ils auront une nouvelle chance de décrocher leur troisième podium de la saison.

Dani Sordo : « Avec les vitesses que l’on peut atteindre en Pologne, il est important que les notes soient précises. Ce sera particulièrement vrai dans certains virages où l’on peut perdre beaucoup de temps si l’on fait la plus petite faute. Il n’y a aucune marge d’erreur, car le parcours est vraiment, vraiment rapide. En général, l’ambiance est belle avec beaucoup de spectateurs. L’évènement est appréciable. Nous avons terminé de belle manière en Sardaigne et nous voulons poursuivre en Pologne ! »

Le Rallye de Pologne en un coup d’œil

Avec 23 épreuves spéciales et 326,64 kilomètres chronométrés, le Rallye de Pologne sera la cinquième manche sur terre de la saison.

Mikolajki, à quelques heures de route au nord de la capitale Varsovie, servira de base au rallye. Le départ, l’arrivée, le parc d’assistance et une super-spéciale disputée à trois reprises seront organisés sur place.

Après un lever de rideau jeudi après-midi, le format du vendredi reste inchangé par rapport à l’an passé. Deux boucles de quatre spéciales sont tracées vers le nord-est avant un nouveau passage dans la super-spéciale pour un total de 116,16 km.

Samedi, les équipages partiront vers le nord pour quatre spéciales à parcourir deux fois. L’étape se terminera par un dernier tour dans la super-spéciale de Mikolajki.

Quatre chronos sont au programme du dimanche, avec Paprotki en Power Stage, une nouveauté de l’itinéraire 2017.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Des évolutions importantes pour la Citroën C3 WRC en Pologne
Info suivante : La Toyota Yaris prête à défier la Pologne
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC