Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - L’actu week-end : Di Grassi gagne en Suisse en Formule E

Dixon prend les commandes du championnat en IndyCar

11 juin 2018 - 14h00, par Emmanuel Touzot 

Chaque lundi, nous revenons sur l’actualité principale des sports mécaniques dans le monde entier. Résultats, faits, chiffres, rien ne vous échappe grâce à ce tour d’actu du week-end !

On attendait une consécration pour Jean-Eric Vergne en Formule E, pour la course de Zurich, mais le Français a vécu un week-end compliqué et voit son avance réduite avant la dernière manche de New York, qui comportera deux courses.

C’était le retour du sport automobile en Suisse pour la première fois depuis 1955, lorsque la compétition auto y avait été interdite suite à l’accident de Pierre Levegh au Mans, qui avait causé la mort de 80 personnes, et provoqué également le retrait de Mercedes de la compétition pour plusieurs décennies.

Cette manche a été remportée par Lucas Di Grassi, qui permet à Audi de continuer sa belle série. Le Brésilien est allé dépasser le poleman, Mitch Evans, pour prendre la tête de la course.

Toujours sous la menace du pilote Jaguar, qui avait signé sa première pole position en Formule E, Di Grassi a été soulagé lorsque plusieurs pilotes ont écopé d’un drive-through pour avoir roulé trop vite sous drapeau jaune. Une pénalité multiple qui a propulsé Sam Bird au deuxième rang.

Cela n’a pas fait les affaires de Jean-Eric Vergne, puisque son rival pour le titre a terminé à cette place et marqué ainsi 18 points, tandis qu’il n’en a inscrit qu’un seul après être parti depuis la 17e place de grille.

Jérôme d’Ambrosio complète le podium devant l’équipier de Vergne, Andre Lotterer, qui faisait partie des pilotes pénalisés. Sébastien Buemi termine cinquième, tandis que l’équipe Renault e.dams n’a pas gagné depuis un an. A noter que Felix Rosenqvist, ancien leader du championnat, n’a encore pas marqué de point et chute au cinquième rang du classement.

Un classement toujours dominé par Vergne, mais qui ne possède que 23 points d’avance sur Bird avant les deux dernières courses, qui seront disputées dans un mois face à Manhattan. Les deux hommes sont les deux seuls candidats au titre désormais, puisque le troisième, Lucas di Grassi, a plus de 60 points de retard.

La course du Texas en IndyCar était la deuxième de la saison à utiliser les kits aérodynamiques pour les super speedways, similaires à ceux vus lors de l’Indy 500, fin mai.

La course commençait de jour pour se terminer de nuit et il était à prévoir que le rapport de force changerait entre les deux conditions principales de course, d’autant que la chaleur était présente et que la différence allait être radicale.

Le début de course a été dominé par les pilotes Penske, qui avaient écrasé les qualifications avec un triplé, et Robert Wickens, qui avait été le seul à rivaliser lors de la séance chronométrée.

Après une première partie de course très calme seulement marquée par les deux abandons des pilotes du AJ Foyt Racing, Scott Dixon a pris la main peu après la mi-course, et a affiché de nuit une maîtrise impressionnante, creusant l’écart au fil des tours après être ressorti en tête en s’étant légèrement décalé stratégiquement.

Très performant de jour et en pole au départ, Josef Newgarden a plongé au classement une fois la nuit arrivée, notamment suite à une crevaison et un drive-through.

A l’amorce du dernier tiers de course, Robert Wickens et Ed Carpenter se sont accrochés. Voyant son avance réduite à néant, Dixon a commencé à creuser de nouveau un bel écart avant un autre accident peu après le 200e et des 248 tours.

Un peu optimiste dans l’aspiration du peloton, Zachary Claman de Melo a tenté un extérieur très incisif sur Will Power, qui n’a pas fait attention à la présence du Canadien sur sa droite et s’est déporté vers le mur. Les deux hommes se sont crashés mais Power, qui était pourtant en tête du championnat, a reconnu qu’il était en discussion à la radio à ce moment-là et n’avait pas pu éviter l’accident.

La fin de course a été maîtrisée de nouveau par Scott Dixon, qui s’est imposé au terme d’une course rapide, puisqu’il a bouclé les 600 kilomètres qu’elle comportait en deux heures.

Le Néo-Zélandais devance Simon Pagenaud, qui signe son premier podium de l’année, et Alexander Rossi, décidément à l’aise sur tous types de circuits cette saison.

James Hinchcliffe est quatrième, Ryan Hunter-Reay termine cinquième devant les deux monoplaces de l’équipe Rahal, confiées à Graham Rahal et Takuma Sato, et Sébastien Bourdais, huitième.

Au championnat, Scott Dixon prend la main après cette deuxième victoire en deux semaines, et devance de 23 points Alexander Rossi, lui-même 13 unités devant Will Power. Hunter-Reay continue de remonter, à 13 points de Power.

Derrière, les écarts sont plus importants avec Newgarden à 19 points de Hunter-Reay, mais avec surtout 39 points d’avance sur Rahal. Les choses sont déjà moins bien embarquées pour Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais, respectivement huitième et neuvième du classement.

Enfin, le World RX faisait escale à Hell, en Norvège, et c’est de nouveau le quasi invincible Johan Kristoffersson qui s’est imposé. Le champion du monde en titre a dominé la finale pour aller chercher sa quatrième victoire en cinq meetings !

Il a devancé Mattias Ekstrom ainsi que son équipier, Petter Solberg, tandis que les deux frères Hansen ont placé leurs Peugeot 208 aux quatrième et cinquième rang. Andreas Bakkerud a terminé dernier de la finale.

Au championnat, Kristoffersson prend le large et possède 135 points contre 104 pour Sébastien Loeb, seulement huitième à Hell, qui a manqué sa première finale de l’année. Solberg est troisième à seulement deux points de Loeb et devance seulement d’un point Bakkerud.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Mercedes n’était pas au niveau pour gagner à Montréal
Info suivante : Rosberg ne sait pas où Alonso trouve la motivation
F1
Photos - GP de France 2018 - Jeudi (338 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
F1

F1
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC