Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Le rôle des grid girls précisé et défendu par l’une d’entre elles

Elles ne sont pas là que pour faire joli

8 janvier 2018 - 16h55, par Emmanuel Touzot 

Le débat sur les grid girls, bien que n’étant pas prioritaire, est très vif. Liberty Media voudrait les voir disparaître et les pilotes, pour la plupart, soutiennent leur présence qu’ils considèrent comme glamour.

Un nouveau soutien vient s’ajouter, celui d’une ancienne grid girl, qui estime que leur rôle n’est pas que physique et qu’elles font partie intégrantes de la relation entre la Formule 1 et les fans.

"Elles sont là pour interagir avec les fans" explique Carolyn Mooney, diplômée en marketing. "Une grid girl n’est pas seulement là pour être belle sur les photos. Les meilleures peuvent parler du sport et le promouvoir auprès des enfants, en leur demandant ce qu’ils aiment dans la course automobile".

"C’est mieux que de voir le public bêtement attendre en ligne pour recevoir un autographe. Notre boulot est d’intégrer les gens à l’équipe. Beaucoup d’équipes attendent de leurs grid girls qu’elles aient une large base d’abonnés sur les réseaux sociaux avant même qu’elles ne rejoignent l’équipe".

Mooney veut faire comprendre que ces femmes ne le font pas comme une carrière à part entière : "Je suis diplômée en marketing et les filles avec qui j’ai travaillé sur les circuits travaillent dans le domaine judiciaire. Ce n’est pas notre carrière, c’est un à-côté amusant. Nous voulons ajouter du divertissement mais nous ne sommes pas plus importantes que la course".

Carolyn Mooney a également été coordinatrice d’événements en sports mécaniques. Elle a participé dans ce rôle à plusieurs disciplines, mais aussi à de nombreux Grands Prix de Grande-Bretagne.

"J’y suis tombé dans ma vingtaine. Mon frère était fan de F1 et j’ai découvert mon amour pour le sport en travaillant dans cette industrie. S’il y avait plus de femmes pilotes, il y aurait des grid boys et nous n’aurions pas ce débat. Il y a des femmes ingénieurs en sports mécaniques mais on manque de pilotes".

En revanche, hors de question de continuer à discriminer les femmes avec de petites tenues en faisant des objets commerciaux : "J’ai porté des ensembles moulants en lycra et même des sous-vêtements sur la grille, mais ces jours sont comptés. On voit les changements, on s’éloigne de cela et l’on se rapproche de robes de couturiers".

"Certaines des grid girls portent même des combinaisons de pilote et cela fait partie de la marque des équipes. Les dernières années, on a eu des grid boys avec nous et les fans y ont adhéré immédiatement".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Peter Sauber est encore très attaché à son équipe
Info suivante : Le format des week-ends n’évoluera pas en profondeur
F1
Photos - GP de Chine 2018 - Course (708 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Avant-course (274 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Samedi (697 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Vendredi (680 photos)
Photos - GP de Chine 2018 - Jeudi (353 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Course (501 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Avant-course (285 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Samedi (716 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Vendredi (625 photos)
Photos - GP de Bahreïn 2018 - Jeudi (364 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
Vidéo - Présentation de la McLaren MCL33
Vidéo - Un tour avec Bottas et le Halo dans la Mercedes W09
Vidéos - Interviews de Vettel, Raikkonen, Arrivabene et Binotto
F1

F1


Miniboutik










F1
F1

F1
F1

WRC
WRC