Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Loeb a testé la Citroën C3 WRC

Sur asphalte d’abord... sur la terre bientôt ?


10 août 2017 - 09h12, par www.wrc.com 

Sébastien Loeb s’est dit impressionné par le niveau de performance de la dernière génération de World Rally Cars. Il a effectué son retour mardi, lors d’une séance d’essais organisée par Citroën Racing.

Après avoir piloté la C3 sur asphalte, le nonuple Champion du Monde a déclaré à wrc.com : "Le feeling était vraiment très bon. C’était impressionnant de constater la différence de vitesse de passage en courbe par rapport aux anciennes WRC."

Loeb était secondé par son copilote habituel, Daniel Elena. Les essais étaient organisés sur la route du Donon, près d’Abreschviller. Si la pluie tombait sans discontinuer tout au long de la matinée, le soleil faisait son retour l’après-midi et Seb pouvait ainsi essayer la voiture sur une route sèche.

"À la fin, lorsque l’asphalte avait totalement séché, c’était très rapide. Je n’ai pas de point de comparaison, mais tout est mieux comparé aux anciennes voitures", expliquait-il.

"C’était difficile d’avoir de bonnes sensations sur le mouillé. Il pleuvait beaucoup et les pneus étaient trop durs pour ces conditions. La voiture est plus nerveuse qu’une ancienne WRC, cela rend les choses plus compliquées. Mais à la fin de la journée, c’était vraiment bien !"

Loeb a fourni de nombreuses informations techniques à Yves Matton, le team principal de Citroën Racing et à ses ingénieurs, en les encourageant à travailler sur la facilité de pilotage de la C3. Les premiers tours de roues ont été effectués sous la pluie.

"Au premier abord, j’avais l’impression qu’il s’agissait d’une voiture de circuit lâchée sur une spéciale de rallye. Lorsque c’est complètement sec, c’est rapide et efficace. Mais dans des conditions délicates, ce serait bien d’améliorer la facilité de pilotage", explique le vétéran de 43 ans.

Loeb certifie que ces essais ne constituent pas le point de départ d’un retour en WRC avec Citroën, l’équipe avec laquelle il a dominé la discipline de 2004 à 2012. Après 78 victoires, il a conclu sa carrière au Rallye Monte-Carlo 2015.

"L’objectif était juste de venir essayer la voiture. Pour moi, c’était une bonne opportunité de découvrir les nouvelles WRC. Pour Citroën, cela permettait d’avoir mon retour sur la voiture, compte tenu de mon expérience en rallye. Pour le moment, nous n’avons aucun plan pour le futur", ajoute Loeb, qui court actuellement pour Peugeot en rallycross et en rallye-raid.

Loeb attendu sur la terre

Après un essai de la voiture sur asphalte, Sébastien Loeb pourrait poursuivre son évaluation de la voiture sur terre. Yves Matton a confirmé que l’expérience pourrait être reconduite sur cette surface.

Dans la mesure où l’Espagne, la Grande-Bretagne et l’Australie se déroulent sur cette surface, le travail de Loeb pourrait apporter un surcroit de compétitivité à Citroën. De quoi finir la saison mieux qu’elle n’a commencé !

"Pour le moment, il n’y a rien de décidé mais je pense qu’il serait intéressant de faire une séance sur terre", a déclaré le team principal de Citroën Racing à wrc.com. "Nous verrons si c’est possible. Il est assez occupé avec le rallycross et le rallye-raid."

Après l’annonce de cet essai - juste avant le départ du Neste Rally Finland - des spéculations laissaient entendre que Loeb pourrait être engagé en course dès 2017. Yves Matton a déclaré que ce ne serait pas le cas cette saison, mais rien ne semble exclure un retour ultérieur. Le nonuple Champion du Monde a apprécié son premier contact avec la génération 2017 des WRC.

"Il n’y a aucun plan pour qu’il fasse un rallye en 2017. Je pense qu’il faut que nous connaissions d’abord ses objectifs. Pour le moment, la seule étape suivante envisageable est un test sur terre."

Avant cela, les données collectées par Loeb pourraient être utiles à Kris Meeke, Craig Breen et Andreas Mikkelsen, qui défendront les couleurs de l’équipe lors de l’ADAC Rallye Deutschland (17-20 août).

"Ce qu’a fait Seb ce matin était très intéressant et cela nous sera très utile s’il pleut en Allemagne. Nous manquons encore d’expérience dans ces conditions", poursuit Matton. "Nous allons étudier comme toujours la météo pour la semaine prochaine, pour voir si nous pourrons utiliser ce qu’il a fait sous la pluie. Son retour était très intéressant et sa connaissance technique a été précieuse."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Latvala pense encore au titre mondial
Info suivante : Retour sur asphalte pour les Citroën C3 WRC
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC