Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - M-Sport veut rappeler en Corse pourquoi elle mène les championnats

La victoire comme objectif en Corse


3 avril 2017 - 10h01, par Emmanuel Touzot 

Après trois rallyes sur trois différentes surfaces, Sébastien Ogier a prouvé qu’il était encore le favori pour le titre mondial puisqu’il a terminé sur le podium en Suède et au Mexique après avoir remporté le Monte Carlo. Il envisage désormais la victoire en France, à domicile, pour le rallye de Corse.

"Nous avons passé de jolies semaines depuis le rallye du Mexique, entre essais et repos à la maison, et nous sommes prêts à tout donner pour le rallye de Corse" a déclaré Sébastien Ogier. "C’était génial de passer du temps en famille et j’ai pris beaucoup de plaisir à skier, mais c’était surtout intéressant de préparer les spéciales uniques du rallye de Corse".

"Nous revenons sur l’asphalte et j’avais un bon ressenti au volant de la Fiesta au Monte Carlo. Toutefois, cet événement offre des surfaces totalement différentes qui ont des demandes différentes. En travaillant avec l’équipe, nous avons pu explorer de nombreux réglages différents au niveau de la suspension et du différentiel, et j’espère que ça nous permettra d’être candidats à un bon résultat la semaine prochaine".

Ogier pense toutefois que la concurrence sera toujours prête à contrecarrer ses plans : "Nous avons vu des batailles serrées cette saison et je pense que ça continuera. Nous ferons de notre mieux et l’objectif ultime sera de terminer en haut du classement. Ça ne sera pas simple, mais le Tour de Corse ne l’est jamais. Bien que le parcours soit le même que l’an dernier, ce rallye est toujours un grand défi !"

Tout comme son champion du monde d’équipier, Ott Tänak a signé trois bons résultats lors des premières manches de la saison et pointe à la troisième place du championnat actuellement.

"Le Tour de Corse sera le plus gros test de la saison jusqu’ici, mais nous avons beaucoup travaillé pour progresser et nous sommes prêts" explique l’Estonien. "Je n’ai jamais été fan de ce rallye, mais c’était déjà le cas lors du Monte Carlo et ça s’est très bien passé. Si nous restons concentrés et motivés, tout est possible et nous pourrions nous battre pour un bon résultat".

"C’est toujours notre objectif et nous voulons signer le meilleur résultat possible. La Fiesta était très bonneau Monte Carlo et nous avons beaucoup travaillé en essais depuis. J’ai parcouru près de 500 kilomètres la semaine dernière et j’espère que ça paiera la semaine prochaine".

Tänak ne se fait pas d’illusion, un bon résultat ne sera possible que s’il sort une grosse performance sur l’un des rallyes les plus compliqués de l’année : "Je sais qu’il est piégeux. Les spéciales sont très étroites et très sinueuses et plein de chose s’y produisent. Il n’y a aucune marge d’erreur et nous devrons rester calmes et concentrés dès le départ".

En dépit d’une préparation pas évidente pour Ogier et d’une voiture certainement pas la plus véloce, M-Sport et le Français pointent en tête des deux classements généraux, signe que l’équipe et ses pilotes sont les références en ce début de nouvelle réglementation.

"Nous avons très bien débuté l’année et c’est génial de voir autant de produits M-Sport en compétition la semaine prochaine" déclare Malcolm Wilson, en référence aux trois voitures officielles d’Ogier, Tänak et Evans, mais aussi aux Fiesta engagées en WRC 2. "Nous travaillons très dur pour produire des voitures pour les futures stars du rallye et c’est gratifiant d’en voir autant".

"Je garderai un œil sur le plateau complet et je pense que nous avons les moyens de signer des bons résultats dans toutes les catégories. En WRC, l’équipe est optimiste face aux défis qui nous attendent. Le dernier passage de la Fiesta sur asphalte, au Monte Carlo, a permis à nos trois pilotes de remporter des spéciales, et nous l’avons faite évoluer depuis".

Wilson est en tous cas décidé à conserver la dynamique qui fait briller M-Sport depuis janvier : "Nous avons le potentiel pour signer une autre performance solide et c’est notre objectif, sans toutefois se faire d’illusions. Nous savons que ce rallye peut être redoutable et nous ne signerons pas de résultat probant sans un travail acharné de chaque membre de l’équipe".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Les pilotes Toyota sont heureux de retrouver l’asphalte
Info suivante : Hyundai veut s’imposer en Corse
WRC
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Italie Sardaigne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Portugal (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Argentine
Photos - WRC 2017 - Rallye Tour de Corse
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye du Mexique (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2017 - Rallye de Monte-Carlo
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC