Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Magnussen trouve ‘mentalement épuisant’ le Grand Prix de Singapour

Il y fait très fait chaud et humide

10 septembre 2017 - 11h35, par Alexandre Combralier 

A Monza, Kevin Magnussen a fini à la porte des points. Pourtant, en Lombardie, sa monoplace semblait plus en difficulté qu’en Belgique quelques jours plus tôt seulement, en particulier sous la pluie.

« Je pense que nous nous sommes un peu trompés sur notre choix de pneus à Monza, sous la pluie, lors des qualifications » confie le Danois.

« La voiture se comportait bien en maxi-pluie, mais partir en intermédiaires, c’était un mauvais choix, puisque nous n’avons pu faire bien chauffer les pneus. Je pense qu’en maxi-pluie, on aurait été beaucoup plus rapide. C’est un nouveau pneu… et vous apprenez tout le temps des choses sur lui. »

L’ancien pilote Renault espère-t-il être plus compétitif dans les rues étroites et sinueuses de Singapour ?

« Difficile à dire. Je ne suis pas vraiment doué pour deviner notre performance à l’avance, je me suis souvent trompé à ce jeu ! »

En deux participations à Singapour, Kevin Magnussen n’a jamais fini en dehors du top 10. Est-ce qu’il apprécie particulièrement ce tracé ou est-ce le fruit du hasard ?

« Je ne sais pas vraiment. Je pense que c’est un circuit sympathique. C’est assez difficile de dépasser, mais c’est amusant néanmoins. Je dirais que j’aime courir la nuit. Mais cela ne fait pas vraiment de grosse différence, vous ne le remarquez pas beaucoup. C’est sympathique, oui. Ce n’est pas quelque chose à laquelle un pilote pense vraiment. C’est toujours cool à la TV, les voitures ont l’air beaucoup plus brillantes, et spectaculaires. »

« La marge d’erreur est faible ici. Si vous manquez votre freinage, ou si vous appuyez trop tôt sur l’accélérateur, il y a un mur, et il est probable que vous rentriez dedans. Les conséquences, quand vous faites une erreur, sont beaucoup plus importantes, et c’est sympathique… Il y a quelques bosses sur le circuit. Vous essayez de les éviter autant que possible. Ce n’est pas possible de toutes les éviter car il faut suivre votre trajectoire. C’est donc facile de bloquer les roues à certains endroits. »

La course est enfin probablement la plus physique de la saison. Kevin Magnussen le Scandinave a-t-il peur de la chaleur et de l’humidité de Singapour ?

« C’est assez rude, il fait très chaud et humide. C’est probablement l’une des courses les plus difficiles. Elle atteint la limite des deux heures presque tout le temps. Il y a tellement de virages… vous ne respirez jamais. Il n’y a pas beaucoup de lignes droites pour se détendre. C’est mentalement épuisant parce que la course dure longtemps, donc la fatigue affecte aussi votre performance mentale. C’est une course rude… Mais nous l’aimons parce que c’est un défi. C’est un week-end différent du reste du calendrier, c’est unique. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Palmer a de très bons souvenir de Singapour mais...
Info suivante : Les pilotes Moto GP accusent les F1 de rendre trop bosselés les circuits
F1
Photos - GP du Brésil 2017 - Course (566 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Avant-course (302 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Samedi (679 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Vendredi (753 photos)
Photos - GP du Brésil 2017 - Jeudi (364 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Course (582 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Avant-course (238 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Samedi (649 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Vendredi (820 photos)
Photos - GP du Mexique 2017 - Jeudi (458 photos)
F1

F1
Vidéos - Buemi pilote une F1 jusqu’au Saint Gotthard
Vidéo - Grosjean : ’Super Performer’ de la Formule 1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC