Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - McLaren veut aider au développement du moteur Renault

Prodromou explique l’avantage d’une relation de confiance

9 février 2018 - 14h28, par Emmanuel Touzot 

McLaren va devoir se montrer influente face à Renault et développer pour cela une relation de travail constructive avec son nouveau motoriste. Peter Prodromou, qui a déjà travaillé avec le motoriste lorsqu’il était chez Red Bull, a une idée précise de ce que l’équipe anglaise devra faire pour cela.

"Quand j’étais chez Red Bull, et contrairement à ce qui se disait de négatif, la relation avec Renault était très positive et très fructueuse" explique l’ingénieur en chef de McLaren. "Une partie de cette réussite était à attribuer à Milton Keynes, mais aussi à Viry".

"D’ailleurs, le diffuseur soufflé est une chose sur laquelle nous avons travaillé étroitement avec Renault. Nous n’aurions pas pu le faire sans eux. C’est le genre de projet qui était efficace et qui nous a donné une bonne relation avec de la confiance. J’espère pouvoir en faire de même avec McLaren".

"C’est différent car nous sommes clients, mais je pense qu’au fil du temps, nous pourrons travailler étroitement et développer une forte relation qui pourra influencer le travail que fait Renault, afin d’avoir des bénéfices supplémentaires de notre relation avec le motoriste".

Prodromou conçoit avoir hâte de lancer la MCL33 en piste afin de s’assurer de la réussite de son développement et explique que cette période de l’année est toujours très stressante.

"C’est la période où l’on est proches de lancer la voiture en piste et on n’est jamais certains de la hiérarchie. On a fait notre maximum mais on se demande toujours où nous serons face à nos rivaux. Ceci dit, le partenariat avec Renault n’ajoute pas de nervosité".

A cause de Honda, McLaren avait notamment vécu des essais hivernaux ces trois dernières années, se retrouvant incapable de parcourir beaucoup de kilomètres. C’est la première chose qui devra changer cette saison, car l’équipe vise une moyenne de 500 kilomètres par jour lors des huit journées d’essais.

"A cette époque, c’était très difficile. Mais nous avons toujours réussi à tirer le maximum de chaque roulage et de chaque séance d’essais du vendredi lors des week-ends de course. Evidemment, plus on roule et plus on apprend au sujet de la monoplace".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Retour sur la saison 2008 : Silverstone
Info suivante : Carey : Nous allons maintenir le glamour en F1
F1
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Mercredi (280 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Course (528 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Avant-course (189 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Samedi (502 photos)
Photos - GP d’Espagne 2018 - Vendredi (650 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
Vidéo - Présentation de la McLaren MCL33
Vidéo - Un tour avec Bottas et le Halo dans la Mercedes W09
F1

F1


Miniboutik









F1
F1

F1
F1

WRC
WRC