Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Pirelli enquête sur les soucis de pneus de Ferrari

Ils ne sont a priori pas liés

16 juillet 2017 - 18h55, par Olivier Ferret 

Une performance dominatrice permet au pensionnaire de l’écurie Mercedes Lewis Hamilton d’égaler le record de victoires au Grand Prix de Grande-Bretagne. Le pilote local s’impose en effet depuis la pole position, après s’être élancé avec les pneumatiques super-tendres, avant d’opter pour les tendres sans jamais céder le commandement. La plupart des pilotes choisissent d’ailleurs de calquer leur stratégie sur celle du vainqueur.

La seule exception provient de son équipier Valtteri Bottas qui privilégie le choix tactique inverse en s’élançant avec les gommes tendres qui lui permettent d’allonger son premier relais, puis en profitant des super-tendres pour grimper dans la hiérarchie en fin de parcours.

A quelques encablures de l’arrivée, Ferrari rencontre deux problèmes sur les pneumatiques avant-gauche de Sebastian Vettel et de Kimi Räikkönen. Cela oblige ce dernier à effectuer un ultime arrêt aux stands, sans pour autant compromettre sa place sur le podium, tandis que Vettel rallie l’arrivée à vitesse contenue. La cause de ces soucis est actuellement en cours d’investigation, en collaboration avec l’équipe.

Silverstone est l’un des circuits les plus exigeants de la saison en terme de charge d’énergie appliquée dans la gomme, puisque les forces subies sont de l’ordre de 5G. Cela n’a cependant pas empêché les super-tendres de tenir parfaitement leur rôle. Daniel Ricciardo, par exemple, s’élançait depuis la 19e place sur la grille en raison d’une pénalité, mais se classe en 5e position sous le drapeau à damier.

"Ce Grand Prix de Grande-Bretagne s’est révélé compliqué pour les deux pilotes Ferrari, puisque tous deux ont été victimes de problèmes de pneumatiques en vue de l’arrivée. Ces problèmes ne semblent pas liés a priori," commente Mario Isola.

"C’est vraiment dommage, et avec les teams, nous mettons tout en œuvre pour comprendre ce qu’il s’est passé. La course s’est déroulée dans un rythme effréné, le meilleur chrono se révélant près de cinq secondes plus rapide que la référence établie en 2016 à conditions égales."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Pas de point mais de la satisfaction pour Vandoorne
Info suivante : Hulkenberg marque de gros points, Palmer abandonne avant le départ
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC