Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info WRC

WRC - Sardaigne, ES4-5 : Mikkelsen domine les débats

Le Norvégien devance son équipier Thierry Neuville


8 juin 2018 - 13h52, par www.wrc.com 

Andreas Mikkelsen a dominé une première boucle imprévisible ce vendredi matin pour prendre la tête du Rally Italia Sardegna devant son équipier Thierry Neuville.

Après ces quatre premières spéciales humides, et parfois boueuses après les fortes averses tombées à l’aurore, tous les pronostics étaient déjoués !

Auteur du scratch sur l’ES2 et sur l’ES3, Andreas Mikkelsen (Hyundai i20) s’était détaché en tête. Le Norvégien stabilisait ensuite son avantage à 14’’0 en signant le deuxième temps sur Tergu - Osilo et le troisième sur Monte Baranta.

« C’était une excellente matinée », confiait le leader. « Nous avons fait la différence dans la première spéciale. Nous disposons d’une bonne avance, mais il suffirait d’un tête-à-queue pour que Thierry nous rattrape. Cet après-midi, les routes seront sèches… Mais le seront-elles assez pour chausser les pneus durs ? Je n’en suis pas sûr. »

De son côté, Thierry Neuville (Hyundai i20) craignait que ses chances soient condamnées par son rôle d’ouvreur sur des spéciales habituellement brûlantes. L’arrivée de la pluie nuançait toutefois l’effet du balayage puisqu’il exploitait sa position pour signer le meilleur temps sur Monte Baranta.

« Je pensais n’avoir aucune chance d’être dans les huit premiers ce matin », affirmait le Belge. « Même si la pluie a aidé, il reste encore du balayage à faire. J’ai attaqué très fort et je me suis fait quelques chaleurs. Nous devons peut-être nous calmer un peu. »

Derrière lui, on retrouvait Ott Tänak (Toyota Yaris) à 2’’4. Si l’Estonien peinait à trouver le bon tempo dans les sections sinueuses, il s’offrait le meilleur temps sur Tergu - Osilo pour devancer Teemu Suninen (Ford Fiesta) et Sébastien Ogier (Ford Fiesta), séparés par 1/10e de seconde à mi-journée.

Sixième, Jari-Matti Latvala (Toyoya Yaris) pointait à 3’’0 du quintuple Champion du Monde. Le Finlandais ne prenait pas de risques inutiles dans la boue et assurait qu’il augmenterait la cadence une fois les routes sèches. Il devançait la première Citroën C3, celle de Mads Østberg. Le Norvégien regrettait d’avoir passé deux pneus durs sur Tergu - Osilo, une spéciale finalement loin d’offrir un terrain sec.

Hayden Paddon (Hyundai i20), Craig Breen (Citroën C3) - auteur de la même erreur stratégique que son équipier - et Esapekka Lappi (Toyota Yaris) complétaient le top dix.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Sardaigne, ES2-3 : Mikkelsen fait le doublé
Info suivante : Sardaigne, ES6-7 : Ogier reprend la tête
WRC
Photos - WRC 2018 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2018 - Rallye Monte-Carlo
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2017 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
F1

GP2
Photos - Formule 2 Abu Dhabi (Yas Marina) - 23-26/11
Photos - Formule 2 Espagne (Jerez) - 05-08/10
Photos - Formule 2 Italie (Monza) - 31/08-03/09
Photos - Formule 2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 24-27/08
Photos - Formule 2 Hongrie (Hungaroring) - 27-30/07
Photos - Formule 2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 13-16/07
Photos - Formule 2 Autriche (Red Bull Ring) - 06-09/07
Photos - Formule 2 Azerbaidjan (Bakou) - 22-25/06
Photos - Formule 2 Monaco - 25-27/05
Photos - Formule 2 Espagne (Barcelone) - 11-14/05
GP2

F1


Miniboutik







WRC
WRC





F1
F1

F1
F1

WRC
WRC