Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info F1

F1 - Si Red Bull avait tenu ses promesses, Vergne aurait remplacé Vettel en 2015

Mais Kvyat, Verstappen et Sainz ont pesé dans la balance

18 mai 2017 - 14h50, par Alexandre Combralier 

La carrière de Jean-Eric Vergne aurait pu prendre une toute autre tournure si Red Bull ne l’avait finalement pas écarté en 2015 de Toro Rosso. Pourtant, une nouvelle place s’était libérée dans l’écurie autrichienne en 2015 puisque Sebastian Vettel avait annoncé, dans le cadre du Grand Prix du Japon 2014, en septembre, qu’il quitterait Red Bull pour Ferrari.

Cependant, même avec cette défection, Jean-Eric Vergne avait été écarté de chez Toro Rosso au profit de Carlos Sainz. Et Daniil Kvyat avait finalement fait le grand saut pour l’écurie-mère.

Or, Red Bull, à la mi-saison 2014, avait confié à Vergne qu’il grimperait chez Red Bull uniquement si Sebastian Vettel décidait de quitter l’écurie autrichienne. Mais cette promesse n’a jamais été tenue, confie aujourd’hui JEV.

« Durant l’été 2014, j’ai reçu un appel de Red Bull en disant qu’ils mettraient Max Verstappen dans ma voiture. Je l’ai alors parfaitement compris. Je me disais, d’accord, Toro Rosso est une sorte d’école pour Red Bull, et donc, puisqu’il n’y a pas de place chez Red Bull, alors c’était sympathique de leur part de me prévenir si tôt dans la saison. »

« Mais durant cet appel, j’ai dit : ‘Et si Vettel s’en va ?’. Alors on m’a répondu, ‘Tu seras dans la voiture’. »

« J’avais fait une saison formidable jusqu’à présent, c’était bien. Ils savaient le déficit de poids [Vergne pèse plus lourd que Kvyat] que j’avais dans la voiture face à Kvyat. Mais, quand Vettel est parti, j’ai compris plus tard qu’il semblait qu’ils étaient revenus sur leur décision. C’était vraiment une situation frustrante. Ensuite, toute l’équipe Toro Rosso a voulu me garder aux côtés de Max et au bout du compte, le dénouement fut le même. Ils ne sont pas revenus sur leur décision. »

Quelques semaines après, JEV rebondissait en Formule E avec Citroën DS – il court aujourd’hui pour Techeetah.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Brown : Prouver à Alonso que McLaren peut gagner en 2018
Info suivante : Wolff loue le travail d’équipe de Bottas en Espagne
F1
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Samedi (305 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Vendredi (782 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2017 - Jeudi (531 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Course (647 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Avant-course (239 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Samedi (670 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Vendredi (748 photos)
Photos - GP du Japon 2017 - Jeudi (527 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Course (741 photos)
Photos - GP de Malaisie 2017 - Avant-course (329 photos)
F1

F1
Vidéo - Hamilton au volant de la nouvelle Mercedes AMG, la Project One
Vidéo - Entretien avec Sebastian Vettel à Monza
Vidéo - Séquence ’émotion’ entre Rubens Barrichello et son fils, au volant
Vidéo - Retour sur le GP de Hongrie, entretien avec Fernando Alonso
Vidéo - Williams compile 40 années de sons de Formule 1
Vidéo - Jeu F1 2017 : Le dernier trailer avant la sortie
Vidéo - Jeu F1 2017 : Embarquez pour 22 tours sous la pluie à Spa
Vidéo - La démonstration F1 Live à Londres en direct
Vidéo - Le Grand Prix de Bakou, entre traditions et modernité
Vidéo - Fun : quand Ricciardo et Verstappen partent faire du camping !
F1

F1


Miniboutik







F1
F1

F1
F1

WRC
WRC