Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info WRC

WRC - Tommi Mäkinen est fier de ses troupes après le Monte Carlo

Il est impressionné par l’adaptation de Tänak


31 janvier 2018 - 15h26, par Emmanuel Touzot 

Le directeur du Toyota Gazoo Racing a salué les superbes débuts d’Ott Tänak. Pour son premier rallye avec l’équipe, la nouvelle recrue a mené sa Toyota Yaris WRC à la deuxième marche du podium devant Jari-Matti Latvala.

La structure finlandaise aurait même pu placer ses trois voitures dans le quatuor de tête sans une petite erreur très coûteuse commise par Esapekka Lappi dans la Power Stage. S’il terminait finalement septième, Toyota engrangeait assez de points pour occuper conjointement la tête du championnat constructeurs avec M-Sport Ford World Rally Team, l’écurie tenante du titre.

« C’est le meilleur résultat de notre équipe puisque nous ne jouions pas à domicile », assurait Tommi Mäkinen en dépit des victoires de Jari-Matti Latvala (Suède) et d’Esapekka Lappi (Finlande). « L’an passé, nous avons bien sûr obtenu d’excellents résultats en Finlande, mais cette fois nous étions plus éloignés de nos bases. Cela en dit long sur le niveau de nos pilotes. Hormis l’erreur d’Esapekka sur la fin, personne n’en a fait malgré des conditions extrêmement difficiles. »

Le Finlandais s’est également avoué stupéfait par la prestation d’Ott Tänak sur l’une des éditions les plus dures du Rallye Monte-Carlo après avoir passé si peu de temps au volant de la Toyota Yaris.

« J’étais extrêmement surpris », confiait-il. « Il s’est concentré sur ce qu’il avait à faire, le tout sans problème. J’en ai parlé avec son ingénieur. Il m’a dit qu’il était ravi de travailler avec lui tant Ott est coopératif. C’est véritablement prometteur et je souhaite grandement remercier toute l’équipe qui a su l’entourer pour l’intégrer rapidement parmi nous. Il faut connaître sa voiture sur le bout des doigts et il n’avait que quatre jours d’essais pour y parvenir. Ott a appris très rapidement. »

Tommi Mäkinen estime également que la densité de son équipe peut lui permettre de jouer les deux championnats.

« Nous pouvons être confiants sur nos chances », concluait-il. « D’une part, Jari-Matti et Ott sont bien placés chez les pilotes, mais nous avons aussi trois équipages capables de monter sur le podium désormais. Cela rend le titre constructeurs possible. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : M-Sport et Ford ravis de démarrer leur relation avec une victoire
Info suivante : Serderidis sur la troisième Fiesta de M-Sport pour deux épreuves
WRC
Photos - WRC 2018 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2018 - Rallye Monte-Carlo
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2017 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
F1

WRC
Les Industries Technologiques - L’avenir, on y travaille (vidéo sponsorisée)
Vidéo : Retour sur les 10 ans du rallye du Mexique
Vidéo : Villeneuve arrive en mondial de Rallycross
Vidéo : Retour sur le rallye de Suède de Kubica
Vidéo - Suède : Michelin présente ses images du rallye
Vidéo - Suède : L’expérience de Hyundai en Suède
Vidéo - Suède : Le podium d’Ostberg de l’intérieur
Vidéo - Suède : VW revient sur la victoire de Latvala
Vidéo - Suède : Film de la fin du rallye (ES22 à ES24)
Vidéo - Suède : ES16 à ES20 dans les forêts suédoise
F1

F1


Miniboutik





WRC
WRC