Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info WRC

WRC - Un résultat honorable en Sardaigne selon Citroën

Une équipe en reconstruction pour Budar


12 juin 2018 - 09h16, par Olivier Ferret 

Après s’être rapidement retrouvés dans la situation de devoir défendre leurs positions, les équipages du Citroën Total Abu Dhabi WRT se sont montrés fiables et réguliers, pour ramener les cinquième et sixième places.

LE FILM DE LA COURSE

Réussir sa première étape sur la terre est déterminant, sous peine, avec l’inversion des classements pour la définition des ordres de départ des deux autres jours de course, de se retrouver à devoir nettoyer les pistes de leur pellicule de poussière pour les suivants.

Avec l’apparition inopinée de la pluie le vendredi, sur une île qui n’en voit d’ordinaire que très peu à pareille époque de l’année, Citroën Total Abu Dbabi WRT voyait ses affaires se compliquer d’entrée : dans cette situation-là, il n’est jamais avantageux en effet d’avoir à s’élancer parmi les derniers du peloton des WRC (8e pour Craig Breen, 10e pour Mads Ostberg), sur des chemins qui se pommadent de boue au fil des passages.

Mais l’équipe ne s’avouait pas vaincue pour autant, en témoignent notamment les deux deuxièmes temps signés par Mads (ES 2 et 9) au plus fort de la bagarre, preuve de ses progrès réalisés dans le maniement de la C3 WRC. Mais une accumulation de petites mésaventures de Mads (touchette contre une pierre ES4) et Craig (tout droit ES 2, trois calages moteur ES 6, tout droit ES 7), conjuguée à un choix de pneus pas complètement optimal dans les deux passages du chrono de Tergu – Osilo, les empêchait de faire mieux que cinquième et septième le vendredi.

Condamnés dès lors, avec le retour du beau temps et l’assèchement du terrain, à balayer le samedi et le dimanche, ils s’attachaient ensuite à préserver leurs positions, embarquant notamment deux roues de secours par sécurité le samedi après-midi sur des ES connues pour mettre les gommes à rude épreuve. Particulièrement tenace, Mads Osterg n’en maintenait pas moins le quatrième sous pression pendant longtemps, avant de devoir se rendre à l’évidence, et le Norvégien terminait finalement cinquième, son meilleur résultat avec la C3 WRC, après les deux sixièmes places signées en Suède et au Portugal.

Craig Breen de son côté, complétait la prestation honorable d’ensemble, en s’emparant de la sixième place, tout en ayant progressé dans la compréhension d’une épreuve où il accusait jusqu’alors un déficit d’expérience par rapport à la concurrence.

QUESTIONS À PIERRE BUDAR, DIRECTEUR DE CITROËN RACING

Comment jugez-vous la copie rendue sur ce rallye disputé dans la foulée quasi immédiate de votre changement de politique " pilotes " ?

Dans le contexte qui est actuellement le nôtre, nous avons atteint nos nouveaux objectifs. Nous avons ramené nos deux voitures intactes à l’arrivée, dans les points, et elles n’ont connu aucun problème de fiabilité. Si notre position éloignée dans l’ordre des départs n’était alors pas forcément un avantage avec l’apparition de la pluie, on a réalisé plusieurs petites erreurs le vendredi qui se sont révélées coûteuses en temps et nous ont de surcroît condamnés à ouvrir la piste les deux jours suivants, aussi nous ne pouvions pas espérer mieux. À partir de là, on ne pouvait avoir d’autre but que d’engranger quelques points et des datas, pour revenir encore mieux préparés l’année prochaine.

Comment l’équipe traverse-t-elle la période actuelle ?

S’ils sont toutes et tous de vrais compétiteurs, et à ce titre ont soif de meilleurs résultats, ils ont bien compris que nous étions en train de reconstruire sur de nouvelles bases, saines, pour aller de l’avant, avec 2019 en ligne de mire, et que cela pouvait prendre un peu de temps. Aussi, dans cette phase de transition que nous vivons actuellement, tous les membres du team restent soudés et concentrés sur leurs tâches respectives. Nous savons que nous disposons avec la C3 WRC d’une bonne auto, compétitive sur tous les terrains, que nous nous attachons sans cesse à optimiser un peu plus, et dès lors que tous les ingrédients seront réunis, nous retrouverons le haut de la hiérarchie.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Sébastien Ogier évite la pénalité
Info suivante : Neuville revient sur sa chaleur en Sardaigne
WRC
Photos - WRC 2018 - Rallye de Suède
Photos - WRC 2018 - Rallye Monte-Carlo
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Australie
Photos - WRC 2017 - Rallye Wales GB
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Espagne
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye d’Allemagne (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 2)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Finlande (Part. 1)
Photos - WRC 2017 - Rallye de Pologne
F1

GP2
Photos - Formule 2 Abu Dhabi (Yas Marina) - 23-26/11
Photos - Formule 2 Espagne (Jerez) - 05-08/10
Photos - Formule 2 Italie (Monza) - 31/08-03/09
Photos - Formule 2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 24-27/08
Photos - Formule 2 Hongrie (Hungaroring) - 27-30/07
Photos - Formule 2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 13-16/07
Photos - Formule 2 Autriche (Red Bull Ring) - 06-09/07
Photos - Formule 2 Azerbaidjan (Bakou) - 22-25/06
Photos - Formule 2 Monaco - 25-27/05
Photos - Formule 2 Espagne (Barcelone) - 11-14/05
GP2

F1


Miniboutik







WRC
WRC





F1
F1

F1
F1

WRC
WRC