Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Contact  

Info Formule 2

Formule 2 - Yas Marina, Course 1 : Victoire de Rowland dans la nuit

Le Britannique devance Markelov et Fuoco


25 novembre 2017 - 16h50, par Camille Komaël 

La nuit est tombée sur le circuit d’Abu Dhabi mais la température reste très agréable avec 28 °C dans l’air et une piste à plus de 24 °C. Après avoir dû abandonner sa voiture en piste hier, Alexander Albon a eu la mauvaise surprise de se voir disqualifié de la séance pour une quantité d’essence insuffisante dans sa voiture. Le Thaïlandais perd donc sa dixième place sur la grille et doit s’élancer depuis la dernière position sur la grille.

Markelov s’élance bien depuis la pole, en revanche derrière lui Antonio Fuoco manque son départ et se fait dépasser par plusieurs voitures, dont celle de son équipier Charles Leclerc. En fond de grille, Merhi et Jeffri n’ont pas réussi à démarrer et sont poussés dans la voie des stands.

En tête, Markelov ne parvient pas à creuser l’écart sur De Vries et le Néerlandais attend son heure pour tenter un dépassement. Derrière eux, Norman Nato ralentit et se fait passer par les deux PREMA. Leclerc continue d’ailleurs sa remontée en passant ensuite Matsushita, puis Ghiotto. Au cinquième tour, on constate déjà de grosses différences dans le rythme des pilotes : Charles Leclerc est ainsi trois secondes plus rapide que Rowland et il le passe évidemment sans problème.

Au même moment, De Vries double Markelov pour prendre le commandement de la course. Nous sommes au sixième tour et la course s’arrête prématurément pour le débutant Lando Norris, trahi par la mécanique de sa Campos. Markelov choisit de changer ses pneus dès le septième tour, imité notamment par Rowland, Ghiotto et Fuoco.

Rowland parvient à passer Markelov dans le tour de sortie des stands grâce au DRS. Pendant ce temps, à l’avant de la course, Leclerc se fait de plus en plus pressant dans les rétroviseurs de De Vries, mais même avec le DRS le Monégasque ne réussit pas à dépasser le Néerlandais. Au onzième tour, De Vris bloque ses pneus à un freinage et tire tout droit, mais il arrive à rejoindre la piste devant Leclerc. Le pilote PREMA parvient toutefois à passer la Racing Engineering un peu plus loin : voilà Charles Leclerc en tête.

Malja - qui ne s’est pas encore arrêté - est en grandes difficultés avec ses pneus et se fait passer par Rowland et Markelov. Delétraz et Sette Camara sont les prochains pilotes à se faire dépasser par le Britannique et le Russe, qui eux se sont déjà arrêtés changer de pneus.

16è tour, mi-course

Parti dernier suite à sa disqualification, Albon - sur la même stratégie que Leclerc et De Vries - se retrouve troisième, mais Rowland et Markelov sont une seconde au tour plus rapides que lui. Le jeune thaïlandais résiste autant que possible, mais il ne peut rien face au DRS de ses concurrents, qui le passent en ligne droite.

La fin de course approche et les pilotes partis en pneus tendres - dont les deux hommes de tête - commencent à rentrer aux stands passer les supers tendres : à la fin du 23è tour, Leclerc et De Vries changent leurs pneus. Leurs arrêts se passent bien et ils ressortent virtuellement troisième et quatrième... avant que Fuoco ne double De Vries.

Tous deux sont désormais en super tendres et devraient être bien plus rapides que leurs concurrents pour les sept derniers tours. De Vries réussit à passer à nouveau devant Fuoco tandis que Leclerc est lancé à la poursuite de Markelov et Rowland, qui sont tout de même treize secondes devant.

Charles Leclerc signe le meilleur tour en course mais l’écart à combler est trop grand et les chronos des deux hommes de tête ne s’effondrent pas comme l’avaient peut-être prévu les stratèges de PREMA. Markelov bloque ses roues et tire tout droit : sent-il Leclerc lui remonter dessus ?

C’est au tour d’Albon, sa ART fraîchement chaussée de pneus super tendres, de prendre le meilleur tour en course. Le Thaïlandais parti dernier est désormais neuvième. Rowland continue de tourner sur un bon rythme et la victoire lui semble promise. Markelov a l’air plus en difficultés, mais le rythme de Leclerc s’est stabilisé, les pneus super tendres ont déjà fini de faire leur effet.

De Vries subit lui aussi la perte de vitesse de ses pneus supers tendres et il se fait passer par Fuoco. Devant, Oliver Rowland n’est pas inquiété et remporte cette course longue d’Abu Dhabi, confortant sa deuxième place au championnat, devant son rival pour le titre honorifique de vice-champion, Artem Markelov.

Le champion de F2 2017 Charles Leclerc allait finir troisième... mais il ralentit sur les derniers mètres et c’est son équipier Antonio Fuoco qui prend la dernière place sur le podium ! Ghiotto a dépassé De Vries dans le dernier tour et prend donc la cinquième place devant le Néerlandais. Latifi termine septième, ayant lui aussi doublé Matsushita dans le tout dernier tour. Albon prend la neuvième place devant King.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Yas Marina, Qualifications : Markelov décroche enfin sa première pole !
Info suivante : Rowland et Fuoco disqualifiés, le podium chamboulé
GP2
Photos - Formule 2 Italie (Monza) - 31/08-03/09
Photos - Formule 2 Belgique (Spa-Francorchamps) - 24-27/08
Photos - Formule 2 Hongrie (Hungaroring) - 27-30/07
Photos - Formule 2 Grande-Bretagne (Silverstone) - 13-16/07
Photos - Formule 2 Autriche (Red Bull Ring) - 06-09/07
Photos - Formule 2 Azerbaidjan (Bakou) - 22-25/06
Photos - Formule 2 Monaco - 25-27/05
Photos - Formule 2 Espagne (Barcelone) - 11-14/05
Photos - Formule 2 Bahrein (Sakhir) - 13-16/04
Photos - Essais Formule 2 à Barcelone - 13-15/03
GP2

F1


Miniboutik





F1
F1